Une jeune fille de 14 ans maltraitée par une juge à la Grande Comore

violence-comoresCette fois, c’est particulièrement grave, une juge est accusée de maltraitance sur une mineure qu’elle aurait adoptée depuis plus d’un an.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Selon la cellule d’écoute de la Grande Comore, la jeune fille qui s »appelle Faiza Moustoi n’aurait que 14 ans, elle et sa famille ont subi des pressions et des intimidations de la police, de la juge en personne Madame Dailati, du Procureur de la république Mr Mohamed Ousseine et du frère de la juge pour ne pas parler de l’affaire.

Le secrétaire général du gouvernement,Saïd Ali Saïd Mohamed qui est le frère de la juge est intervenu en menaçant la famille de représailles si elle parle de cette affaire.

La jeune fille de 14 ans aurait pris la fuite lundi soir suite à la souffrance physique et psychologique qu’elle aurait subi.  Faiza Moustoi, retrouvée le soir vers 22h à Saharah avec des vêtements sales et déchirés était traumatisée, avait des ecchymoses et d’autres marques de violence déclare Ahamada Kamara qui a retrouvé la fille au bord de la route. Elle était souvent victime d’agressions physiques et de violences psychologiques chez sa famille adoptive d’origine mohelienne .

Voilà un fait divers qui montre la situation de la justice comorienne, une justice perverse, une justice dirigée par un procurer qui est capable de bafouer lui-même la loi pour protéger une collègue et se rendre complice d’un crime sur une mineure.

1 commentaire sur Une jeune fille de 14 ans maltraitée par une juge à la Grande Comore

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*