Une migration inter-ile en question entre Mayotte et les autres îles des Comores

wpid-screenshot_2016-03-10-06-31-00-1.png

Depuis la nuit des temps , les habitants des iles de la lune  se déplacent sans  encombre .La  proximité géographique  de l’archipel et les liens historiques et culturels  qui relient  Mayotte aux  Comores sont à l’origine de la forte présence des  Comoriens sur l’ile . Pourtant  la  décolonisation unilatérale de l’archipel le 6 juillet 1975 a changé  la donne du  vivre ensemble des iliens de cet archipel . Depuis le 12 novembre 1975 , les Comores  sont admis comme pays membre de l’ONU , mais  les  autorités mahoraises  ne se reconnaissent pas   dans  cet  ensemble  comorien ;plusieurs consultations ont été organisées dans l’ile, pour que  celle-ci soit administrée par la France .

image

La  mise en place d’un visa sous  la législature  E.BALLADUR  a mis un terme  à cette libre circulation inter-ile . Pour venir à Mayotte , il faut un visa pour les  autres Comoriens de l’archipel , c’est le début d’un flux  migratoire clandestin qui empoisonne les relations entre  Paris et Moroni .Le  bras de mer entre Anjouan et  Mayotte  est devenu le plus grand cimetière du monde . Des kwassas  continuent de  débarquer à  Mtsamboro ,à  Bambao ou même à  Labattoir , au nez et à la  barbe du préfet . Ce phénomène des migrants clandestins impacte  tous les pans de la société mahoraise à savoir ( éducation, santé, insécurité , urbanisme).  Pourquoi les relations entre la France et l’Union des Comores  sont elles tendues  pour  Mayotte ?  Pour nous  le constat est simple , la  France a un contentieux avec l’Etat Comorien ; ce contentieux s’explique que les Mahorais ont choisi d’être français  c’est-à-dire être administrée par la France et les Comoriens ont pris un autre chemin et les autorités des Comores réclament à l’unisson que Mayotte est Comorienne selon le  droit international ,sauf que le statut de Mayotte n’a pas cessé d’ être modifié  depuis sa  séparation avec les autres iles .

Le 29 mars  2009 , la  population mahoraise  a  décidé de faire de l’ile  le 101e département français  Pourquoi les Comoriens, les  Malgaches  et les Africains de l’Est migrent  en grand nombre pour cet eldorado de proximité ?  Progressivement ,des écarts de niveau de vie se  sont  creusés entre Mayotte et les iles de l’Etat comorien  d’une part , mais le salaire moyen à Mayotte est très élevé que par rapport à celui des pays environnants ; donc ceci  attire beaucoup de Malgaches et d’africains de l’Est par exemple. La présence d’équipements publics ( écoles ,hôpitaux )  attire également de nombreux migrants notamment en quête de soins .

Le dernier recensement de l’INSEE qui remonte à 2010 , il y a 84600 étrangers à Mayotte en situation régulière , et si on ajoute  de nombreux clandestins  qui ne seraient pas comptabilisés , ils pourraient être  plusieurs dizaines de milliers .  Face à cette pression migratoire  ,les approximations sont nombreuses. Pour endiguer ce phénomène d’immigration clandestine , il faudrait une coopération efficace entre Mayotte et les Comores, sauf que les responsables comoriens ne coopèrent pas ,car ils sont dans la logique que Mayotte est  comorienne et que les Comoriens qui viennent à Mayotte sont chez eux et qu’ils n’ont pas besoin de visa et de coopération . C’est un combat  Kafkaien qui s’ inscrit dans la longue durée entre Goliath contre David .

Mohamed IBRAHIM  MIHIDJAY

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*