Une nouvelle brigade antifraude à la Mamwé

mamwe

La fourniture régulière du courant est une bataille que la société nationale Mamwé veut faire sienne. C’est pour cette raison que la nouvelle direction pilotée par Abdou Said Mdahoma vient de monter une brigade de 22 personnes pouvant aller jusqu’à 30 et ce dans le but de barrer la route aux fraudeurs. Désormais, les agents de la Mamwé qui seront reconnus coupables de fraudes seront tout bonnement licenciés. Les usagers quant à eux recevront une amende d’au moins 300 mille francs Comoriens et peuvent aller jusqu’à la prison ferme. Que ce soit les auteurs ou les complices de fraudes, les peines encourues seront sensiblement les mêmes. La direction de la Mamwé appelle la population à se montrer responsable, à démasquer et dénoncer les fraudeurs et mettre un blocage contre les agents véreux qui sont susceptibles de débarquer et de négocier des opportunités avec les coupables de fraudes. Les agents de l’antifraude feront régulièrement le tour de Ngazidja et une fois qu’ils attraperont quelqu’un, la police procédera à son arrestation, la Mamwé coupera son électricité et des poursuites seront engagées. Les membres de cette brigade ont désormais un bus tout neuf et des conditions salariales assez confortables afin d’éviter toute tentation.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*