Une nouvelle crise pour l’exécutif de Ngazidja

Le conseil de l’ile de Ngazidja procédera ce lundi matin à l’ouverture de la première session de l’année 2017 sans la présence des commissaires. Évincés par une motion de censure depuis trois mois pendant que le gouverneur Hassani Hamadi a décidé de les gardés tout en sousestimant la décision des élus de Ngazidja. Le conseil a décidé d’ouvrir la session tout en refusant la présence de l’exécutif qu’ils considèrent inexistant. Plus déterminé a faire la grosse tête comme l’a pu faire le gouverneur Hassani Hamadi, le conseil de l’ile va en guerre avec l’exécutif de Hassani Hamadi

Nakidine Hassane

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*