Une patiente âgée de 35 ans risque de mourir si son mari ne signe pas l’autorisation …

Par le journal Masiwa

Que faire en pareil cas?

Ça se passe en ce moment à El Maarouf.

Une patiente âgée de 35 ans est admise en urgence à l’hôpital. Une césarienne s’impose pour sauver l’enfant ou la mère. Mais le père et la mère s’opposent à toute intervention chirurgicale.
Informé, le ministère de la santé remue ciel et terre pour convaincre le mari d’autoriser l’opération.
Pour l’instant, les parents ne cèdent pas et ne signent pas la décharge pour désengager l’hopital.

2 commentaires sur Une patiente âgée de 35 ans risque de mourir si son mari ne signe pas l’autorisation …

  1. Arretez de nous prendre comme des idiots , une autorisation d’ opérer est obligatoire pour les mineurs .Cette patiente a 35 ans, en aucun cas on ne demanderas une autoristion d’ operer. De pluis s’ il s’agit d’ une urgence vitale les medecins n’ ont pas besoin de signature du mari ,car s’ils ne le font pas , le cas échéant, on pourrais les poursuivre pour « non assistance à une personne en danger ».
    Cependant, il y a une nuance sur le terme  » consentement éclairé », par la famille .Comores infos de publier des billets des journalistes amateurs qui ne déshonorent votre journal
    .

  2. C’est avant tout la vie d’une personne en danger. Cessez les bêtises! Ces personnes refusent parce qu’ils n’ont pas l’argent ou n’en ont pas. Que font les juges? Sauvez cette femme.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*