Une très grosse fraude démasquée à Bahani par les villageois

C’est la plus grosse fraude de l’histoire. Les habitants du village de Bahani s’en souviendront, l’histoire traversera plusieurs générations. Une seule personne a voté mais la CENI a considéré que tout le monde a voté ou presque. C’est la triche qui défie les lois mathématiques.

Selon un témoignage d’un habitant sur RFI, à Bahani, un village à 13 km au nord-est de la capitale, la notabilité très respectée, avait appelé à l’abstention sous peine d’amende, comme l’explique cet électeur : « Il y a une décision de notre notabilité, à toute personne de notre localité qui va voter, on va le bannir de la vie sociale et politique. On avait peur d’aller voter comme quelqu’un comme moi qui n’ose pas avoir 1 000 euros pour amende. Il y a une seule personne de notre localité qui s’était présentée pour voter, le maire de notre commune et c’est le seul. Or on a vu un chiffre de 200 personnes qui ont voté, je suis étonné ».

Le bureau de vote concerné représente 355 inscrits pour un seul votant. Pourtant la Céni en annonce 198 dont 175 « oui ».

S.M

2 commentaires sur Une très grosse fraude démasquée à Bahani par les villageois

  1. Vous êtes trop naifs, qu’est que 175 voix peuvent changer l’issu des resultats avec une élection où l’adversaire est l’abstention?Raisonnez un peu s.v.p

  2. Ce n’est pas étonnant ! Mais je voudrais demander aux partisans de M. Azali (avec ses promesses réitérée encore après le vote) quand peut-on espérer que la vie des comoriens changent vraiment. C’est cette réponse que M. Azali est incapable de répondre car il n’a qu’une vision personnelle qui l’empêche d’avoir une vision claire du pays. Avec 100 euros de moyenne de salaire (lorsque le coût de la vie requérait 160), lorsque à peine 49% des routes sont pratiquables, lorsque le niveau de santé est tellement faible que les gens s’endettent pour aller se faire soigner à l’extérieur, lorsque 30% d’une classe d’âge n’arrive pas à décrocher leur bac et que le président nous parle de choses dont il maîtrise pas le sens et la réalité en parlant d’Emergence pour bientôt, on est en droit de se demander si ce pays a déjà eu des gens, des responsables sensés

Répondre à ahmed omar Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*