En ce moment

Une vague d’arrestations ce matin à Moroni

Comme l’avait laissé attendre le ministre de l’intérieur Mohamed Daoud, les intimidations reprennent. Les quelques opposants qui haussent le ton sont traqués. Après l’arrestation de Hachim Said Hassan à cause de son appel à la libération de l’ancien président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi et à la réconciliation nationale, son petit frère Ahmed-Hachim Said Hassane vient à son tour d’être arrêté et mis en garde à vue à la gendarmerie nationale. Il n’y a qu’eux.

Toihir, un proche collaborateur de l’ancien vice-président Mohamed Ali Soilih alias Mamadou vient d’être arrêté au tribunal de Moroni lorsqu’il avait amené Mamdou au palais de justice de Moroni pour pointer

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*