En ce moment

Une vingtaine de jeunes formés au Commerce en ligne

Dans le but de mettre en pratique la vente en ligne aux Comores, la société COMTRYVANCE a initié hier lundi, une formation sur l’e-commerce et e-business afin de pousser les jeunes porteurs de
projets concrets à se lancer dans la vente en ligne afin d’avoir une
bonne approche et engranger des gains d’une manière rapide et
accessible.

Une vingtaine de jeunes, hommes et femmes ont été initiés hier lundi à l’e-Commerce et à l’e-business par une
société française. Cette formation de trois jours vise à apporter une
base aux participants afin de leur montrer qu’on peut créer une activité
commerciale à partir d’internet, mais d’avoir également une approche
personnalisée où le demandeur travaille en étroite collaboration en
établissant des petits livrables à la fois en diminuant les délais, les
demandes et la vision de l’avancement du développement comme les plateformes mondiales à savoir Amazone et d’autres solutions mises en ligne. Ces solutions permettent aux commerçants de vendre àl’international.

Des questions au niveau de la confiance en termes de paiement ont été soulevées au cours de cette formation. A cela le formateur a proposé des solutions d’assurance qui pallient aux manques de solutions
paiements en ligne en utilisant des solutions extérieurs. Ladite société
a des partenaires sur place, à l’instar de Comor Lab qui physiquement
va apporter leur soutien accompagnateur pour constituer le dossier administratif des participants porteurs de projets préétablis, bien
ciblés. « Les bailleurs de fonds demandent un projet concret budgétisé avec une vision à très long terme et on ne peut faire un projet avec du vent » a précisé le formateur, consultant en finances et systèmes
d’information.

Cette société française qui par ailleurs, espère créer une filiale
aux Comores d’ici peu, va accompagner ces jeunes ambitieux dans leurs projets. Selon le formateur, l’objectif est de les accompagner au cours de leur processus de mise en œuvre de leur projet. « L’objectif de
notre société est de permettre aux gens d’être accompagnés par leurs
partenaires, à cela, ils vont recevoir un lien où il y aura un groupe
privé, d’où ils pourront se connecter pour poser leurs questions
techniques ou fonctionnelles » a souligné Ahmed Mohamed Djamalidine.

Avant de poursuivre que ces attentes aujourd’hui c’est d’apporter ces
compétences acquises aux Comores. En outre, faire germer les
entrepreneurs qui prennent leur destin en main.

Andjouza Abouheir

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*