Une vive altercation s’est produite à 10 heures à Pagé, localité voisine de Mutsamudu

mini2_mini_Route_page_ndzUne vive altercation s’est produite à 10 heures à Pagé, localité voisine de Mutsamudu, entre partisans du Juwa et de l’Updc. Les deux factions, d’une trentaine d’individus en tout, ont même failli en venir aux mains. C’est une affaire d’achat de conscience qui en est à l’origine : les partisans du Juwa affirment avoir surpris leurs adversaires de l’autre camp en train de distribuer des billets de banque à des électeurs, pour bien entendu détourner leur choix électoral.

Dans la mêlée, les partisans de l’Updc ne nient pas les faits qui leur sont reprochés ; ils se contentent de lancer des invectives et de crier «liroro kalitso heya tsena» (littéralement : le soleil -Juwa- s’est couché et ne se lèvera plus jamais).

Notons que parmi les personnes présentes lors de cet affrontement, figurait le directeur de la société Electricité d’Anjouan (Eda), Saïd Omar Azhar, et que cette supposée opération de distribution d’argent aurait été localisée devant le domicile de la belle-mère de la ministre Bahia Massoundi.

Ces soupçons d’achat de conscience, planaient aussi ce matin à Chirocanba, mais cette fois ils étaient, semble-t-il, à mettre à l’actif du candidat du Juwa, Abdousalam Abdou, et de son adversaire «indépendant» de cette circonscription, Abou Achirafi. Ici, les faits ont été révélés par un conflit interne d’une équipe de football de deuxième division, Lumière, qui s’est finalement révélé au grand jour.

L’équipe aurait reçu de l’argent et des maillots de la part d’Abou Achirafi pendant les campagnes, mais ce jour de vote des membres du staff de ce club auraient persuadé des joueurs d’aller voter pour Abdousalam moyennant une somme d’argent. Ce qui a fait penser à certains «que c’est peut-être bien l’argent d’Abou qui a été utilisé pour acheter des voix pour Salami», et a semé la discorde au sein du club pendant un temps, le matin.

SM
Source : Alwatwn

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*