Université des Comores : Ouverture des préinscriptions de la licence professionnelle en journalisme dès ce mercredi

UNIVERSITE. La formation sera dispensée par des enseignants «tous expérimentés et qualifiés», venant de médias nationaux ou étrangers capables d’inculquer une pensée critique et professionnelle, selon Fathate Hassane, à la pointe de ce nouveau cursus de l’Université des Comores.

image

L’Université des Comores a tenu une réunion, ce mardi 13 octobre, à l’école de médecine, pour informer de l’ouverture d’une la «licence professionnelle en communication, journalisme et multimédias». Une initiative lancée avec la collaboration de la Mission de coopération française à Moroni.

La réunion a été présidée par le doyen de la faculté de lettres et sciences humaines, le docteur Mbaraka Abdallah. Selon lui, l’objectif de cette filière est de former des journalistes et des communicants «professionnels et compétents». Les titulaires de ce diplôme pourront continuer leurs études jusqu’en master ou un niveau supérieur.

La responsable de la mise en oeuvre du projet, Fathate Hassane a, à son tour, rassuré les bénéficiaires quant à la «bonne organisation du processus». D’après elle, la formation sera dispensée par des professionnels capables d’inculquer une pensée critique et professionnelle.

Elle réitère sa position pour mettre un accent sur l’importance des matières apprises en classe : «il y a la connaissance des médias, les techniques de rédaction, le montage de reportage télé et radio, les techniques de communication.» A en croire Fathate Hassane, les intervenants sont tous des journalistes expérimentés et qualifiés, venant de médias nationaux ou étrangers.

Théorie et pratique

La formation est ouverte à tout étudiant diplômé d’un bac + 2. Les dossiers de préinscription sont disponibles auprès de l’administration de M’vuni à partir du 14 octobre 2015, avant la date finale du 24 de ce mois. Fathate Hassane n’a cessé de marquer que les places sont limitées en raison de la disponibilité de l’équipement. Les formations se dérouleront en deux phases, les enseignements théoriques et les enseignements pratiques.

La première phase se déroulera au cours du premier semestre, la deuxième partie se fera au second semestre qui représente les cours pratiques. Un partenariat entre l’université et les médias du pays a été mis en place pour faciliter les enseignements pratiques. Les apprenants auront accès aux sites médiatiques pour mettre en application leurs enseignements théoriques.

Un des intervenants aux formations, Larand Décloitre, défend la nécessité d’une telle option pour augmenter les possibilités d’insertion au marché de l’emploi.

La responsable de la mise en oeuvre du processus, Fathate Hassane, a appuyé son collègue en précisant que ces études doivent former non seulement des journalistes mais aussi des communicants capables de travailler dans la sphère diplomatique.

Ismaël Mohamed (Stagiaire)/ Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*