Vers une grève des chauffeurs et du syndicat Oussoukani wa massiwa ?

​Une guerre entre les autorités de Ngazidja et le syndicat des chauffeurs semble se profiler à l’horizon. Dernièrement, le directeur régional des impôts Ahamada Mohamed Kari connu sous le nom d’Oumouri a fait savoir qu’une campagne de recouvrement des vignettes devait commencer ce lundi 02 décembre. Il a par ailleurs affirmé que le syndicat des chauffeurs avait donné son accord pour que les automobilistes payent afin de réparer les routes de l’île. En réponse à cette affirmation, Oussoukani wa massiwa a réagi ce mardi en affirmant que les chauffeurs ne vont rien payer. Les différentes composantes du syndicat qui représentent les régions de Ngazidja se sont rencontrés pour arrêter un seul mot d’ordre «  aucun chauffeur ne payera une vignette avant que les routes ne soient praticables ». 

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus


Les chauffeurs fustigent qu’à chaque fois ils payent les vignettes mais au final, l’argent est toujours dérobé par quelques uns. Ils brandissent la menace d’une grève pacifique. Il faut noter que la vignette n’est plus perçue par le fisc et ce depuis bientôt 4 ans. Le syndicat ayant refusé toutes formes de négociations à moins que les travaux de réparation des routes ne commencent.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*