Vers une nouvelle grève des automobilistes ?

Mardi dernier, la police a procédé au contrôle des véhicules sur la vignette 2015. Le syndicat des chauffeurs semble mécontent de la démarche et menace de débrayer à nouveau si le gouverneur persiste dans sa décision.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

En mars dernier, un protocole d’accord signé entre le gouvernement et Usukani Wa Massiwa permettait les transporteurs à ne pas s’acquitter de la vignette 2015 jusqu’ce qu’un consensus soit trouvé entre le syndicat des chauffeurs et le gouvernorat de Ngazidja.
Le gouvernement s’était donc engagé à donner ordre aux forces de la sécurité publique d’interrompre les opérations de verbalisation des véhicules qui ne se seraient pas acquittés de la vignette 2015.

image

A la grande surprise des chauffeurs, mardi dernier, la police nationale sur ordre du gouverneur de l’île de Ngazidja est descendue dans la rue et a exigé des automobilistes qu’ils présentent la vignette 2015.
« Notre accord avec le gouvernement vient d’être violé. La police nationale demande la vignette et si on ne la paie pas d’ici lundi prochain, on nous soumettrait à une majoration », dit Chamsoudine M’madi Ali, un membre de l’organisation syndicale des chauffeurs. Dans le cas où les choses resteraient en l’état, « nous serons obligés de procéder à une grève illimitée des automobilistes », ajoute-t-il.
Afin de dénouer cette crise, diverses rencontres ont eu lieu entre mardi et hier mercredi, entre le syndicat des chauffeurs et le gouvernement.

Mohamed Youssouf/LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*