En ce moment

Victime de racisme, un international malgache a pris un carton jaune pour avoir saisi l’arbitre

FOOTBALL – Le milieu de terrain franco-malgache du RSC Charleroi Marco Ilaimaharitra a (lui aussi) vécu un bien triste dimanche soir sur la pelouse du KV Malines, dans le cadre du championnat de Belgique.

Dimanche soir, quelques heures à peine après que l’attaquant de Brescia Mario Balotelli a entrepris de quitter le terrain pour protester contre les cris de singe et les insultes racistes à son encontre émis depuis les tribunes du stade du Hellas Vérone durant une rencontre de Série A italienne, un incident quasiment similaire est survenu en Belgique, lors d’un match entre le KV Malines et le RSC Charleroi, comptant pour la 14e journée du championnat local, la Jupiler League, et s’étant soldé par un score nul (2-2).

Il a cette fois impliqué le milieu de terrain international malgache de 24 ans, né en France et formé à Sochaux, mais évoluant aujourd’hui à Charleroi, Marco Ilaimaharitra. Lequel, exaspéré par les cris racistes, agrémentés de saluts nazis, le ciblant depuis de longues minutes sur la pelouse de Malines, a fini, dans les derniers instants du match, par solliciter l’arbitre afin qu’il intervienne. Ce qu’il a fait… en donnant un carton jaune au plaignant, sans doute alors jugé trop véhément dans son expression. Suivront plusieurs minutes de confusion, durant lesquelles les coéquipiers d’Ilaimaharitra viendront tenter de calmer celui-ci tout en demandant des explications à l’arbitre.

Le Franco-Malgache, très abattu, quittera ensuite le terrain en pleurs. Et l’image, ce lundi, embarrasse tout le football belge. La Fédération nationale de football, la RFBA, a d’ailleurs ouvert une enquête, et doit livrer un rapport dans les prochaines heures. « Il se pourrait que Marco Ilaimaharitra ait mal réagi, a déclaré son entraîneur, Karim Belhocine. Mais j’ai expliqué à l’arbitre qu’il y avait des moments où l’on pouvait perdre son sang-froid sans que ça ne mérite un carton. »

De son côté, le KV Malines a publié un communiqué ce lundi, soulignant que « le club condamne toutes les formes de racisme et de discrimination et attend l’enquête des autorités compétentes », ajoutant que « notre club familial fait lien entre les supporters et les joueurs de tous horizons, ce dont nous sommes fiers ». Tandis que Gert Van Dyck, représentant des supporters malinois, s’est fait plus explicite encore : « Nous appelons nos supporters – qui sont largement reconnus comme parmi les meilleurs de Belgique – à ne pas tolérer ce comportement de quelques-uns. Parlez-leur à ce sujet ou signalez-les au club. C’est dommage qu’un match aussi agréable entre deux très bonnes équipes doive être raconté dans les médias de cette façon. » 

Source: LCI

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*