Vidéo: Les propos dangereux tenus par un haut gradé de l’armée font peur

« Ce pays nous appartient et c’est grâce à nous si il y a la paix », a déclaré le colonel Anrifi à la base militaire de Mohéli. Il a également appelé au meurtre. Selon le colonel Anrith « il a reçu les ordres du président Azali pour tuer les opposants » Regardez la vidéo ci-dessous: 

 

6 commentaires sur Vidéo: Les propos dangereux tenus par un haut gradé de l’armée font peur

  1. CA passe ou ca casse .
    Le Oui l’ emportera sans problème ? VIVE notre Président DICTATEUR AZALI .
    Meme si le non l’ emporte , nous renverserons les résultats du non pour le OUI .
    Dans notre pays tout est possible .

  2. C’est un colonel malade et accablé d’insufisances mentalses , l’Afraque a vu bcp des malades pareils , certains sont aux barreaux de la cour pénal internationale , d’autres n’ont pas eu cette chance et ils devenus de la poussières , tels Général Guy de la cote d’ivoire et d’autres la liste est longue, alors ce minable colonel doit savoir que l’armée comorienne est surveillée par des instances internationales telles que ONU , Union africaine et d’autres , mais avant leur procès le peuple comorien reglera son compte , qui vivra verra , et ça va saigné avec son ecart de langage sinistre et pathétique .

  3. quand bob denard a mis le pays a genoux toi et azali ,vous étiez là mais vous aviez caché et maintenant vous voulez tue vos frères et vos cousins . s’est une honte pour le gouvernement et les millitaires de comores

  4. colonel vous pouvez nous dire quelle guerre vous avez fait ?
    vous montrez vos muscles contre des civils non armés,c’est honteux de vous attendre parler à cette voix comme si vous étiez attaqués par une armée étrangère!bizzare …
    si vous dites que ce pays vous appartient c’est ce que les autres aussi en pensent mais vous ne savez pas que l’armée existe s’il y a un peuple.
    nous le peuple,nous n’avons pas des armes mais nous sommes des électeurs de ce pays si c’est avec ce ton insolent que vous traitez les comoriens le tribunal pénal international va bientôt mettre la main sur vous parce que vous préparez un genocide et n’oubliez pas que tout ce que vous dites sont enregistrés.
    il faut comprendre la dynamique du mot « crise »:la crise amene à la remise en question de nos présupposés,de nos habitudes.
    de nous même,peut-être.
    la crise est la manifestation d’une imperfection cachée,importante,mal prévu.
    si vous pensez que ce pays vous appartient vous devez trouver d’autres tons à parler aux comoriens.
    la fin justifiera les moyens et le peuple comorien n’a pas peur de mourir pour sa liberté.
    vive les comores dans l’ensemble

Répondre à oumouri massoudi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*