Visas étudiants pour la France: les étudiants dénoncent des rejets massifs

La crise diplomatique qui oppose Paris et Moroni n’en finit pas de faire couler de l’encre. Alors que l’ambassade de France à Moroni avait cessé de délivrer des visas aux ressortissants comoriens désirant se rendre en France, cette dernière était revenue sur sa décision et déclarait traiter les dossiers des étudiants souhaitant poursuivre leurs études dans l’hexagone.

1 mois après cette levée partielle des sanctions, une soixantaine d’étudiants crie sa colère devant les « refus massifs » et quasi systématiques de demandes de visa. 61 demandes de visas refusées sur 100 déposées. C’est le constat amer d’étudiants qui ont vu leurs dossiers rejetés pour des « motifs saugrenus ». Au lendemain de la levée de sanction de Paris sur le cas des demandes de visas des étudiants comoriens souhaitant se rendre en France pour leurs études, la tension reste vive.

« Nous sommes profondément déçus des réponses de l’ambassade de France à Moroni car nous sommes nombreux à avoir déposé nos dossiers et la plupart d’entre nous ont vu les leur rejetés, s’indigne Soilahoudinne. On en vient même à se demander si ce n’est pas pour leurs intérêts pécuniaires qu’ils ont accepté de traiter nos dossiers », a-t-il regretté. Pour chaque dossier déposé, une somme de 30 000 francs comoriens (60€) non remboursable est demandée.

Frustrés, les étudiants se sont mobilisés pour revendiquer leurs droits; tous regrettent et dénoncent l’attitude de l’Ambassade de France. « On a respecté les instructions données par la représentante de la France à Moroni à la lettre et aujourd’hui, on se retrouve avec 61 refus sur 100 dossiers. C’est vraiment étonnant! », a observé Rafioun Mohamed Toihir, étudiant.

Devant ces refus, Faisoil Abdillah, professeur de Physique Chimie, estime que l’ambassade de France doit faire en sorte d’annoncer sa réponse tôt concernant les demandes de visas, pour aider les recalés à rebondir sur une autre voie. « Il n’y a pas qu’en France qu’on peut poursuivre ses études supérieures. Il y a d’autres endroits. Mais le mieux est de donner les réponses dans les meilleurs délais pour ne pas condamner les étudiants ».

Les étudiants eux, devraient rencontrer le ministre des affaires étrangères prochainement pour échanger sur le sujet. Pour rappel, les visas pour la France étaient complètement suspendus suite au refroidissement des relations Paris et Moroni sur la question de Mayotte. Après des négociations, la partie française avait accepté d’assouplir sa position pour le cas spécifique des visas étudiants, afin de leur permettre de poursuivre leurs études supérieures en France.

Kamal Gamal Abdou (stagiaire) / LGDC

5 commentaires sur Visas étudiants pour la France: les étudiants dénoncent des rejets massifs

  1. moi je suis comorien j’habite en france je suis a là nationalité française je connais nos étudiants comorien ils viennent en France pour rester pas pour finir leurs études et retourner aux pays ont joue pas au cachecache ils ya actuellement 10/100 des étudiants comorien ils ont des diplômes supérieures il ont préféré de rester en France et de tavailler aves moi qui na pas fait des études se horrible nôtre pays à besoin des cadres des ingénieurs des médecins,et ils sont tous ici en France est ils ont laissé nôtre pays est dirigé par des personnes voyou et incompétent haaaaaaaaa merci ambassadeur de France au comore

  2. Mais pourquoi ces étudiants s’ acharnent coute que coute à aller en France , alors qu’au mois Mai 2018 leur
    ministre des affaires étrangères Mr Souef El Amine disait sur les ondes télé avec arrogance que  » si la France refusent de donner des visa aux étudiants Comoriens , ces dernières iront faire leurs études en chine ou en Senegal et ils enverront leurs malades à l’ile Maurice .
    On s’ interrogé que ce pauvre crétin au lieu de se battre pour construire des universités et des HOPITAUX digne de ce nom dans son pays pour former cette jeunesse , il encourage toujours les Comorien à fuir leur pays.
    Si la chine les refusent aussi alors la France a raison de ne pas les délivrer du visa .

  3. L’ambassade française a ses raisons. Je crois personnellement que c’est parce que les étudiants en question n’ont pas délivrés les pièces requises dans leur intégralité.Moi je vais aussi déposer une demande de visa.Et je sais que la réponse sera relative à la bonne ou mauvaise conformité des pièces que je joindrai.
    Alors,il ne faut pas diaboliser l’ambassade de France.Elle veut s’assurer que nous,les étudiants comoriens,sont dans la bonne disposition de pouvoir poursuivre nos études là-bas.

  4. Déjà c 39 qui ont été accepté, ne devraient même pas l’être. Vous fairiez mieux d’aller voir vos dirigeants, c eux qui ont créé tous c problèmes la….

  5. Allez demander à votre ministre Boeuf elamine d’aller vous délivrer le visa . Pour quoi vous obstiner à vouloir faire des études en France alors que la France ne veut pas , allez y au maroc , madascar , tunisie sénégal , la France , la France , parceque vous voulez même pas aller fais des études mais vous marier et avoir des papiers , rien de plus.

Répondre à nounou Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*