En ce moment

Visite de la première fortune malgache à Moroni

Après avoir rencontré le président de l’Union des Comores, Azali Assoumani sur invitation de ce dernier et ce dès son atterrissage, la délégation du groupe Sipromad & Thomson à la tête de laquelle, se trouve le Pdg, Ylias Akbaraly a tenu une conférence de presse à l’hôtel Retaj à la mi-journée de ce mardi en présence du ministre de l’économie, des investissements et de l’énergie, Houmed Msaidié. Si l’entreprise basée à Madagascar évolue dans plusieurs domaines allant du commerce, de la Finance ou encore de l’énergie et ce, dans plusieurs pays en Afrique, en Europe et en Amérique, elle a affirmé au cours de cette rencontre avec la presse nationale, sa volonté d’investir aux Comores dans plusieurs projets. L’idée de s’installer aux Comores est venue après la participation de la première fortune malgache à la conférence des partenaires au développement du mois de décembre dernier à Paris.

Le premier projet qui tient à cœur à l’homme le plus riche de la grande île n’est autre que l’achat des parts de la Bnp Paribas pour reprendre la banque de l’industrie et du commerce, (Bic Comores). Selon toujours le conférencier, le groupe qu’il préside est également intéressé par la télévision numérique et compte engager les discussions pour que l’Ortc passe de la télévision analogique à la télévision digitale. L’autre projet mis en avant par les investisseurs malgaches concerne le transport aérien avec une volonté d’influer sur le transport aérien dans l’Océan Indien et plus particulièrement entre Madagascar et les Comores.

La reprise de la Bic étant la priorité, la délégation affirme que les échanges avec Bnp Paribas ont débuté et espère qu’elles prendront fin d’ici le 1er juin pour que les opérations de la banque commencent au mois de septembre avec les nouveaux propriétaires. Pour rassurer encore davantage, Ylias Akbaraly avance même que le prochain directeur général de la banque est déjà connu puisqu’il s’agira d’un Réunionnais rompu aux joutes bancaires. Il annoncera que des équipes techniques œuvrant pour le projet de la banque et de la télévision digitale seront bientôt à Moroni. « Nous sommes là pour travailler. Nous ne sommes pas venus en promenade » insistera l’homme d’affaires.

Ministère de l’économie

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*