Visite du secrétaire général de l’OMD : Kunio Mikuriya suggère des réformes douanières aux Comores

comores-douaneLe secrétaire général de l’organisation mondiale des douanes a terminé sa visite de quelques jours dans l’archipel. Kunio Mikuriya apprécie les efforts du gouvernement mais prodigue des reformes en matières douanière.

Samedi, le secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya a bouclé sa visite de deux jours en Union des Comores. Après avoir rencontré le chef de l’Etat et le secteur privé, le secrétaire général de l’Organisation Mondiale de la Douane a salué la volonté des autorités comoriennes à accompagner la douane dans ses réformes. « L’appui politique est vraiment nécessaire pour accompagner la douane dans ses réformes. C’est pourquoi je salue l’initiative de l’Etat à intervenir sur ce domaine », souligne Kunio Mikuriya. Le secrétaire général de l’OMD reste convaincu que les réformes douanières restent une priorité dans les réformes politiques. Il encourage le pays à suivre cette lancée.

Le deuxième aspect qu’il a évoqué, concerne la mise en place d’une coopération commerciale avec le secteur privé pour contribuer au développement du pays. « Les deux entités réunies, elles peuvent contribuer à mettre l’économie du pays dans les normes internationales », précise-t-il. Il ajoute aussi que « la facilitation d’échange entre les frontières est un facteur pour contribuer aux réformes douanières».

Comme l’Union des Comores a adhéré à la convention du commerce révisé, le secrétaire général de l’OMD a annoncé la venue des experts pour assister à la douane comorienne sur le système harmonisé et les procédures douanières. Sur le fonctionnement de la douane, il a parlé de son autonomie. « La douane ne doit pas être influencée. Elle doit travailler de sa propre manière », avance Kunio Mikuriya.

Cette personnalité japonaise a parlé du renforcement des capacités des douaniers à travers des formations. « Après ma visite, je vais aider le pays à réviser la procédure de Kyoto et avoir une vision stratégique au niveau global et régional car l’intégration régionale est vraiment important», dit-il. Pour sa part, le directeur général de la douane a salué cette belle initiative du secrétaire général de l’OMD d’aider la douane sur ses réformes. « La douane reste la clé de notre économie et on espère arriver à ses réformes pour mettre le pays à niveau », indique Ali Hamissi.

Mohamed Youssouf (HZK-Presse)

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*