Voinamboini: l’Armée Nationale a volé les biens de ce village et arrêté Saïd Mchangama

Depuis ce jeudi, le village de Voinamboini est transformé en un camp militaire. L’Armée Nationale de Destruction (AND), qui s’est armée jusqu’à la dent, a saccagé, pilé voire même volé les biens de ce village en détruisant les maisons.

image

Tous les habitants de Vanamboini se trouvent en ce moment en exil et ceux qui ne sont pas en exil sont en prison et plus de 70 femmes sont capturées. La prière de vendredi d’hier n’a pas eu lieu dans ce village qui est devenu en 24 heures un village fantôme. Au vue des autorités, Vanamboini n’est qu’une proie à battre. Jusqu’à présent, aucune réaction ni des autorités de l’ile ni de l’union.

La région d’Itsandra se dit solidaire à Vanamboini sans pour autant faire un geste. Les Wangazidja déplorent et condamnent ce geste de l’Armée Nationale de Destruction et de Déstabilisation en portant mains fortes aux habitants de Vanamboini. En tout cas, même dans leur exil, les habitants de Vanamboini sont déterminés d’aller jusqu’au bout.

Le gouvernement qui a choisi l’option musclé vient d’arrêté Saïd Abdallah Mchangama, le président de la FCC, Mahamoud CBE, et le conseiller de la région d’Itsandra originaire Batsa Itsandra. En ce moment même, les maires de Ngazidja et le conseil de l’ile sont en réunion de crise au conseil de l’ile de Ngazidja. Que la guerre commence!

Nakidine hassane

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*