vous serrez juger pour votre nocivité extrême !

Quand les auteurs de l’escroquerie du siècle se croient encore indispensable : Bon gré mal gré, vous serrez juger pour votre nocivité extrême !

On le disait sur ce mur qu’il est impensable que le parti Juwa et les fidèles de l’ancien président Sambi puissent croire que ce dernier pourrait mettre en avant et comme objet de son retour aux Comores, des préoccupations politiques avant de se débarrasser de ce dossier qui l’attend en justice. On a quand même l’impression, qu’il croyait à tort que le fameux «miracle populaire» est pour lui, une plaidoirie pour se dédouaner des accusations des milliards détournés et de la haute trahison en violation flagrante de l’article 10 de la constitution. Il n’a pas peur de la justice dit-il, mais il s’agite lorsqu’il est convoqué ! Quelle contradiction !

C’est un bruit d’un verre cassé : ça fait gwâââ !! ça fait ahé !! et puis, c’est tout

La vente des passeports ouverte par l’adoption controversée de la loi de la citoyenneté économique, ne s’est pas révélée utile pour le développement et l’intérêt public. en revanche, le système a profondément contribué à l’enrichissement personnel de ceux qui ont leurs familles en Europe et qui appellent les fils et filles des pauvres gens à risquer leur vie pour eux et leurs familles qui se trouvent en Europe. Est ce que c’est cela la bonne foi ?

Le pompeux Bashar Kiwan a profité la misère et la naïveté du peuple comorien, pour brûler les couches inférieures de la société comorienne. Ce qui est dommage, les prétentieux comoriens auteurs de cette escroquerie du siècle, se croient encore indispensable pour le pays. Quel culot !

Ils ont poussé l’ancien président Sambi au large et aux erreurs fatales, lui faisant croire qu’il a la capacité d’un camion remorque capable d’emporter tout au passage. Trop naïf il est. Au final, on constate que le fameux poids lourd supposé capable de tout est faible pour supporter plus de poids qu’une bicyclette, attendez vous verrez qu’ils vont l’abandonné en rase campagne.

Hamadi Abdou

2 commentaires sur vous serrez juger pour votre nocivité extrême !

  1. nous savons tous que la presse comme les représentant de l’état actuel veulent déstabiliser le leader des comores pour les élections suivantes mais vous vous faites du tord a vous meme.
    le conseil que je pourrais donner a notre cher oustad Ahmed Abdallah Mohamed Sambi est de former un jeune succésseur car une manière et une stratégie comme les siens ne devraient plus disparaitre.
    A méditer très sérieusement
    Quand à ceux qui le pousse vers la prison sachez que meme le prophète Youssef(psl) a fait la prison mais on vous remércie bien de nous pousser au shirk et à la haine messieurs faible d’esprit

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*