Wadaane dénonce les « déclarations guerrières » d’Azali

Au moment où tous les partis politiques semblent manger dans la main du président Azali Assoumani, un homme arrive à se distinguer et à incarner un semblant d’opposition au pouvoir actuel. Il s’agit sans contestation possible de l’ancien candidat aux présidentielles, Ahmed Wadaane Mahamoud. Qui ne se rappelle pas de son meeting au foyer des femmes pour fustiger le bilan d’Azali et les 5 mille licenciés ? Que dire de ses nombreux tracts ou autres communiqués toujours pour dénoncer ce qui ne marchent pas ? Aujourd’hui il vient d’annoncer un grand meeting politique pour dimanche prochain à Mbeni afin de faire le bilan des actions et autres interventions présidentielles sans oublier les assises. « Au fil du temps et à mesure que de ses discours, teintés de menaces, s’accumulent et s’accentuent, Azali laisse entendre un ensemble de stratagèmes militaires et d’arguties politiques qui consistent à susciter des peurs, de telle sorte que les assises nationales prennent la valeur d’un chèque en blanc à son règne qu’il cherche à faire durer plus longtemps que prévu » peut-on lire dans un tract qu’il vient de distribuer. Pour Wadaane, il s’agit « d’un véritable danger qu’il faut dénoncer partout en faisant dissection mot à mot des déclarations guerrières du président Azali et ce, dans l’intérêt de sauvegarder la paix civile et l’entente entre les Comoriens ».

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*