Yémen : c’est une bombe américaine qui a tué les enfants du bus

Un raid aérien de la coalition menée par les Saoudiens avait visé un véhicule transportant des civils le 9 août dernier.

Selon des informations de CNN, la bombe qui a tué 51 passagers d’un bus et blessé 79 autres personnes, dans le nord du Yémen, le jeudi 9 août, a été fournie à l’Arabie saoudite par les Etats-Unis. La chaîne d’information a diffusé vendredi des images exclusives qui étayent ses révélations.

Elles montrent des chiffres sur des éclats d’obus, filmées peu après cette attaque à Saada, un fief des rebelles Houthis. Il s’agissait d’une bombe Mark 82 (Mk 82) à guidage laser de précision, conçue par l’entreprise de défense américaine Lockheed Martin, précise la chaîne, citant des experts en armement.

CNN ajoute que cette fourniture d’armes résulte d’un accord entre le département d’Etat américain et son allié saoudien.

Lors de cette attaque aérienne, attribuée à la coalition menée par l’Arabie saoudite, 40 enfants avaient été tués et 56 autres blessés, selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

L’ancien président Barack Obama avait interdit la vente de bombes guidées à l’Arabie saoudite après l’usage d’un type d’arme similaire dans un raid aérien qui avait fait 140 morts en octobre 2016, lors d’une cérémonie funéraire, dans la capitale Sanaa. Donald Trump a levé cette interdiction après sa prise de fonction en 2017.

La coalition menée par les Saoudiens a été accusée d’avoir commis de nombreuses bavures contre des civils. Elle a admis sa responsabilité dans certains raids mais elle accuse régulièrement les rebelles Houthis de se mêler aux civils ou de les utiliser comme boucliers humains.

La guerre au Yémen a fait quelque 10.000 morts depuis l’intervention de la coalition sous commandement saoudien en mars 2015 et elle a provoqué « la pire crise humanitaire » au monde, selon l’ONU.

Leparisien.fr

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*