Zalifa Ouledi “Je rêve d’une Compagnie aérienne comorienne”

wpid-fb_img_1457167644454.jpg

Zalifa Ouledi s’est engagée à résoudre le casse-tête de la communauté comorienne de France : le transport vers les Comores. Apres avoir participé à la création de l’association « SOS Voyage Comores », elle a lancé l’Agence Ulanga Tours en France pour faciliter le déplacement de ses compatriotes.  Un engagement au bénéfice de sa communauté qui est une suite logique des années de militantisme amorcé depuis les Comores.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

image

A 52 ans, Zalifa Ouledi pourrait anticiper sa retraire après avoir réussi l’éducation de ses 3 enfants (Une directrice de crèche à Paris, une élue régionale en Ile de France et un étudiant en Relations Internationale). Pourtant, cette femme originaire de Moroni  continue la lutte  pour espérer réaliser son rêve de «voir un jour une vraie compagnie aérienne comorienne pour permettre le désenclavement de notre pays et le développement du tourisme », nous a confié celle qui vit à Villepinte en région parisienne. Cette lutte se manifeste d’abord par le lancement en 2008 avec des amis de l’association « SOS Voyage Comores » pour trouver des solutions aux problèmes de transport que font face ses compatriotes vivant en Hexagone. « Le seul moyen d’aider le voyageur comorien était de créer notre propre agence (100% comorienne), car cela nous permet de négocier nos tarifs directement auprès des compagnies aériennes, pour des tarifs compétitifs et des meilleurs conditions de voyages », révèle l’épouse Youssouf après plusieurs rencontres avec la diaspora.
De ce constat, Zalifa s’est lancée en 2010 dans la création Ulanga Tours non sans difficultés. « La première difficulté rencontrée a été d’imposer le label « Agence Comorienne » à l’ensemble de la communauté qui avait ses petites habitudes avec les agences clandestines », indique celle qui considère cette agence comme son 4e bébé. Cette agence de voyage constitue donc sa plus grande fierté professionnelle. « Une fois que les gens ont constaté que le travail est bien fait avec sérieux, avec des tarifs compétitifs dans la plupart des compagnies qui desservent les Comores, les gens reviennent et tous les jours nous enregistrons de nouveaux clients », se  gratifie cette femme aussi inspirée par le fait de vivre dans la plateforme de Roissy CDG. Zalifa Youssouf est d’autant plus fière surtout après avoir « négocié les conditions et les tarifs directement avec les compagnies aériennes avec comme principaux acquis, les 40 kg chez Air Austral et la prise en charge à Nairobi pour les passagers Kenya Airways et cela pour tous nos clients à destination des Comores ». Et après 5 ans d’exploitation, elle est plus que jamais convaincue que seule une compagnie comorienne peut désenclaver le pays et développer le tourisme. D’après elle, « un touriste qui doit mettre plus de 18 à 30 heures en moyenne pour venir Comores, préférera à coup sûr, aller vers les autres destinations de l’Océan indien pour 10 à 12 heures de trajet ».

Cette agence tient debout grâce à sa grande expérience. Zalifa est tout d’abord une militante associative confirmée. A Moroni, elle a participé au mouvement sportif et culturelle (UFAC, Rapid Club et le groupe UTAMADUNI pendant le règne du président Ali Soilihi). Ce n’est qu’après qu’elle est partie s’installer en France. Déclarante en douane et en logistique des transports de formation, Zalifa a offert ses services successivement à TNT, UPS et Universal avant de se consacrer entièrement et totalement à son agence de voyage.

Salwa Mag

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*