​Division au Crc: Maoulana Charif humilié à Mdé

La guerre au sain de la CRC a changé de camp. Si hier était entre Hamidou Karihila et Maoulana Charif puis ce dernier et Ali Mhadji, cette fois ci c’est entre le vice président de l’Assemblée et le ministre des finances Saïd Ali Chaihane que la région de Bambao veut imposer comme le leader incontournable de la région. Vendredi dernier à Mdé, un incident volontaire d’ordre protocolaire a eu lieu en présence du président de la République dans la cérémonie dont l’objectif est de hissé Saïd Ali  Chaihane dans les échelons du gouvernement. Les jeunes de Bambao ont refusé que le vice-président de l’Assemblée s’assoit à la turbine encore plus à côté du président de la République comme le veut le protocole d’État.

Une décision des jeunes de la région qui voient mal la suprématie de Maoulana Charif dans le parti et dans le Gouvernement au détriment de Saïd Ali Chaihane l’actuel ministre des finances et enfant de la région. Une humiliation flagrante passé sous les yeux du vice président de l’Assemblée qui a décidé de n’est pas quitté la cérémonie. Au final, le vice président Maoulana Charif a eu l’accès à la turbine mais au deuxième rang derrière le ministre des finances. En privilégiant les intérêts de leur enfant Chouchou au détriment de l’ordre protocolaire afin de dénigrer l’image du vice président de l’Assemblée, les jeunes de Bambao ont ouvert un front entre Maoulana et Chaihane dans la CRC.

Nakidine Hassan

 

A voir aussi:

 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*