​LABARAKA FM – AGWA sous le coup de l’inqualifiable

Opinion:

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Il y a des affaires qui dépassent l’entendement. L’ordre du préfet de l’Itsandraa, livré à 17h à LABARAKA FM, exigeant la fermeture de la radio est… Je ne trouve pas de mot. Que vient faire le préfet dans cette histoire ? Sur quelle base ? Les policiers mal à l’aise ont tenu à faire comprendre que l’ordre venait du ministère de l’intérieur. Abdallah Agwa refuse d’obtempérer, l’ordre de fermeture n’émanant ni du CNPA, ni de la justice.  Je l’ai assuré de la solidarité de HaYba FM et je veux le croire, de celle de tous les médias.  Abdallah Agwa m’a informé avoir rapporté à l’antenne son refus d’accepter une offre du ministre de l’intérieur de devenir délégué ou contrôleur des radios privées.  Il y a le CNPA pour ça. 
Je veux croire (bis) que le CNPA, le rappelera demain aux autorités et demandera la restitution des équipements confisqués de LABARAKA FM. 

Pourquoi des autorités d’un pays si pacifique se complaisent à piétiner les lois comme de vulgaires malfrats dans une dictature ? Pourquoi cette nervosité contre les médias ?

Que dit le Président de la République, garant de nos droits ?

Said Mchangama

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*