​L’Imam des frères chiites d’Anjouan « fait de la paix son épée de bataille »

Lors d’une interview exclusive en version arabe avec Oustadh  Mahamoud Aballah Ibrahim a surpris nos soins. Il a exprimé comme sentiment suite à la démolition de la mosquée chiite de Konidjodjo. « Nous sommes tristes » lache-t-il dans un passage sans commentaire. 
4-Que pensez-vous entreprendre pour pouvoir récupérer votre lieu de culte? Porter plainte?

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Mahamoud Abdallah Ibrahim: » nous avons réagi avec notre seule arme de guerre; la pax.  Partout dans le monde; les chiites sont les délégués mondiaux de la paix. Les enseignements d’Imam Ali ibn Abi Toilib a  beaucoup persisté sur le chapitre de la paix. Il a indiqué en suite  qu' »il n’a jamais fait de guerre offensive. Il suppliait toujours ses ennemis à enterrer la hache de guerre ».

Il faut noter qu’il a répondu la dernière question; demandant un bilan  socio-islamique du regime Azali. Il a répondu ainsi: » SALAM, SALAM (paix-paix). Et conclu en sinterrogeant sur le pourquoi le respect de culte est bien soutenu par les autres religions.

Comores Magazine 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*