​L’unité Nationale

Opinion libre :

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Elle constitue l’essence de notre existence, et ne peut être en aucun être transformée en calcul à sommes nulles , autremendit, un camp doit perdre face à un autre ,en conséquence, elle ne peut être un jeu .
Elle est l’addition des énergies et des apports disponibles. 

Sa gestion nécessite un désintérêt évident , c’est à partir de cet instant que les grands hommes restent dans la mémoire collective , car ils ont su rendre justice , aspect fondamental de la fois musulmane , elle constitue le rapel premier du dernier moment de la vie , ignorer la justice d’un citoyen représente un enfrain du serment pris devant Dieu et les hommes .

Les lois ne peuvent êtres confectionner pour êtres dirigées contre un goupe  parcequ’il formule une une opinion autre , une telle vision est une démocratie agonisant, résultat d’un peuple réduit au silence .

L’unité nationale se cultive à chaque instant de notre vie  , elle est dépendante de l’harmonie régnant entre les individus et la perception ressentie envers leurs dirigeants.

Daoud Halifa 

1 commentaire sur ​L’unité Nationale

  1. L’unité nationale ne se fera jamais dans une politique politicienne et encore moins avec des intérêts divergents.

    Une politique sans conviction ni idéologie est vouée souvent à la gabegie. Car, pour éviter les tentations, l’homme à besoin d’un boussole pour s’orienter. D’autant plus que les individus ont besoin des amarres pour se tenir.

    En effet, l’argent, le sexe et l’alcool sont les proies faciles pour les humains. De plus, tout cela est source de satisfaction immédiate mais, à l’intérieur de ce court bonheur se cache la désunion. Car, chacun devient un loup pour l’autre.

    Regardons au sein de l’ensemble des familles comoriennes. Leur division est sans appel. Cela s’explique par l’envie de chacun de devenir le patron de la famille. Aucune famille n’est épargnée. L’argent les divise.

    Cette guerre entre membres d’une famille est relativement la même que celle des hommes politiques.

    Il faut dire que l’idée d’un serviteur de l’État s’évapore au profit de soi même. Aujourd’hui, voyons que même les imams comoriens prêchent selon les vœux du président.

    Cette catégorie se livre une guerre sanglante pour prendre le leadership. Certains vont même plus en méprisant leur camarades et en leur taxant de chenapans. Toutes ces femmes et ces hommes n’ont qu’un seul but préserver leur pomme.

    Preuve en est même des professeurs qui donnaient de la morale aux élèves, aujourd’hui sont au pouvoir et le voile de ce dernier les à embourbé. Ils sont devenus les conseillers de certains voyous de la République.

    Après un voyage dans l’archipel, j’ai constaté que l’Union est loin de se faire car, les seules convictions qu’ont les membres formant le gouvernement AZALI sont l’enrichissement sans cause.

    Azali, sa famille, son village et ses amis s’enrrichissent indéniablement. Ils vont tous grossir voire même avoir des maladies mais tant que l’argent rentre sur leur compte, tout ira bien.

    Bref, les autres hommes politiques songent de la même manière. Il s’agit d’une guerre purement matérielle.

    D’où l’unité nationale est l’arbre qui cache la forêt.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*