​Peut-on être indifférent au Anda?

Opinion libre

Qu’est-ce que je désire? dans un sens purement fonctionnel, j’ai tout ce que j’aspire parce que je n’aspire à rien qui m’attache aux autres que l’appel de ma foi en tant qu’un être de confession partagée.
Il y a des gens qui vivent leur vie sans se poser de questions et sans même se soucier de ce qui se passe alentours, est-ce que je le puis? si je n’étais pas convaincu que la communauté et moi faisons une unité indissociable, que l’indifférence est le lot des insensibles; tourner le dos à l’humanité serait un grand soulagement; mais comment puis-je être indifférent en ce qui touche mes parents, ma soeur, mon frère,…? Quand je vois ma soeur affligée par les dettes du Anda, puis-je être insensible? si mon petit frère est expulsé de l’école pour ecolage pendant que des millions de francs étaient dépensés sans épargne, dois-je faire preuve d’insensibilité? n’ayant personnellement pas les moyens de m’occuper des  devoirs ordinaires et quotidiens, dois-je fermer la gueule et dire, ça ne me regarde pas? Sachez une chose:

Le Anda n’est pas un contrat entre individus, comme c’est une coutume ou une part de la culture, le Anda est un problème de société; s’il est bon nous bénéficions tous, s’il est mauvais il nous nui à tous et ce, quelque soit la position ou l’opinion de chacun; ceux qui l’aiment et ceux qui le répugnent, nous sommes tous dans le même bateau, retournons à notre religion, nous aurons la solution; à Dieu la puissance, et au Prophète, prières et saluts de Dieu sur lui, le parfait exemple.

Muhammad Soidrouddyne Hassane 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*