En ce moment

10 comoriens ont perri entre Anjouan et Mayotte, Azali enchaine des danses

10 Comoriens ont perdu leurs vies hier en voulant se rendre dans l’île comorienne mayotte, administrée illégalement par la France. 24h après, le gouvernement comorien garde le silence et aucune condoléance n’a été présentée aux familles endeuillées.

Au contraire, le chef de l’État a enchaîné les cérémonies et les danses aujourd’hui. Aucun respect n’a été témoigné. Ce matin, Azali Assoumani est apparu en danse à l’hôtel Golden Tulip. Cet après-midi, il a aussi enchaîné une cérémonie inutile dans son village natal Mitsudje. En moins de 24h, le chef de l’État comorien s’est adressé aux médias en deux fois sans pour autant présenter les condoléances aux 10 familles endeuillées.

La Rédaction

1 commentaire sur 10 comoriens ont perri entre Anjouan et Mayotte, Azali enchaine des danses

  1. et pourquoi le président doit ils présentaient le condoléance. quand un accident arrive, il est légitime qu’on présente son condoléance. mais pour des gens qui savaient certainement qu’ils risquaient la mort en montant à plusieurs dans ce kwassa cela s’appelle du suicide. il faut savoir que le suicide est condamné par l’islam. c’est un pêcher très grave. maintenant c’est à dieu qu’ils devront rendre des comptes. la porte de paradis leur sont déjà fermé. Certaines choisissent la mort pour justifier leur désespoir et d’autres pour propager une idiologie comme les terroristes. pour des gens qui prétendent être musulman c’est tous simplement impardonnable. azali n’a pas de compte à les rendre. certains vivent mieux à nioumakélé qu’à mayotte. pourquoi ils continuent à partir là bas au péril de leur vie.
    le premier responsable c’est eux même et leur de la diaspora qui sont à mayotte ou en france qui leur payent ces voyages.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*