4 femmes victimes de violences ont perdu la vie cette année aux Comores

Pour dénoncer les violences qui frappent les femmes  et les enfants, une marche a été organisée ce mercredi  21 décembre  2016 dans les rues de Moroni. Plus de 100 personnes ont participé à cette marche. C’est l’association Hifadhui qui a convié les comoriens à cette marche contre les violences faites aux femmes et aux enfants

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

violence

La présidente de l’association HIFADHU a déclaré lors de son discours «4 femmes ont perdu la vie en 2016 suite à des actes de violences». Les violences faites aux femmes qu’elles soient psychologiques, physiques ou sexuelles, qu’elles se produisent dans la famille, l’espace public ou au travail ont le même point commun : elles participent de la volonté de dominer l’autre et font rentrer les femmes dans un processus de culpabilisation et de rendre la femme inférieure.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*