En ce moment

4 milliards? Les chiffres fantaisistes de la Conférence des partenaires

La conférence des partenaires touche à sa fin. Même s’il y a beaucoup à redire, Il est important de saluer l’initiative. Notre pays a besoin parfois d’arrêter de parler de politique, pour débattre enfin de développement économique , d’infrastructures et d’investissements.

Je tiens à féliciter tous ceux qui ont travaillé d’arrache-pied pour la tenue de cet événement, avec la sincère conviction de servir le pays.

Ça serait mentir que de dire que tout était négatif. Je retiens comme une très grande avancée, le renforcement des liens avec le Royaume Chérifien et l’annonce du ministre Marocain des affaires étrangères que les entreprises de son pays comptent ouvrir des filiales aux Comores.

Cela étant dit, il n’en demeure pas moins que les calculs ne sont pas bons. Le gouvernement claironne partout qu’il a obtenu 4 milliards de dollars de promesses. Or si l’on additionne les chiffres annoncés par le gouvernement lui-même nous y sommes loin :
-France 170 millions d’euros.
-Émirats Arabes Unis 185 millions de dollars.
-Banque mondiale 175 millions USD.
-SNU 164 millions USD.
-BAD 172,7 millions de dollars.
-BID 300 millions de dollars
-Japon 4 millions

Pour atteindre les milliards fantaisistes annoncés à l’avance sans la moindre précaution. Ils ont fait appel à des investisseurs privés qui promettent monts et merveilles à la Bashar Kiwan.

Exemple, Laurent Chuet (en photo)un homme d’affaires qui promet 400 millions. Plus que La France et les Émirats réunis, et presque notre Pib.

En fouillant un peu, j’ai découvert qu’il est impliqué dans un scandale à Kinshasa où il a obtenu de manière suspecte, un marché de ramassage des ordures, de gré à gré sans appel d’offres. Ce monsieur était également interdit de territoire à Madagascar par une note signée le 26 février 2008 du ministre de l’Intérieur d’alors, Charles Rabemananjara. Lui et un autre « Vazaha » appelé Philippe Verdon.

C’est donc ce genre d’entrepreneurs peu scrupuleux, qui a promis 400 millions de dollars au gouvernement Azali. Et ils ont mordu à l’hameçon et avaler la couleuvre. Alerte et vigilance. Hormis nos partenaires traditionnels qui sont là depuis 40 ans cette conférence préparée à la hâte n’a attiré aucun investisseur privé sérieux.

Al Comorya

1 commentaire sur 4 milliards? Les chiffres fantaisistes de la Conférence des partenaires

  1. Cette photo me rappelle les années séparatistes anjouanaises.
    En effet, à l’époque les autorités séparatistes nous présentaient des « wazoungou wamadjaya » comme des investisseurs qui allaient transformer Anjouan à un Suisses de l’ Océan Indien.
    En réalité, ces blancs qui ne valaient pas un citron en métropole étaient des SDF ramassés dans les rues de France(Hari Mcomoro houra Mzungu).
    Quelles années après la secte Azali et le petit Amine veulent nous rejouer le même film.
    Quelle ignominie!
    Cette conférence n’accouchera qu’un pwapwayi.
    En fait, Les charlatans de la secte aiment le pwapwayi.
    Que dieu les maudisse!!!

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*