5000 emplois prévus d’ici deux ans: un plan d’urgence pour les jeunes

marche pour l'emploi jeune

Le deuxième salon de l’emploi et de la jeunesse organisé par le ministère de l’emploi, et les partenaires de l’état pour le développement, a clôturé ses portes ce dimanche au palais du peuple, après trois jours d’activités marqués par des assises pour l’emploi mais aussi une exposition  durant laquelle une cinquantaine d’entreprises et sociétés privées y ont pris part.

Au cours de ce salon, un plan d’urgence pour l’emploi des jeunes a été mis en place, mettant en avant la formation. Les autorités et les partenaires du développement misent sur la création de 5000 emplois en deux ans grâce à une enveloppe de 5 milliards de francs comoriens.

Mohamed Assoumani se dit satisfait de la bonne organisation de cette deuxième édition. Il s’est dit confiant en ce qui concerne le plan d’urgence censé désamorcer le chômage, principalement celui des jeunes, qui représente un taux de 28.5% pour la tranche d’âge 25-35 ans.

Lors de la cérémonie d’ouverture, Mme Sitti Kassim ministre de l’emploi a regretté le nombre de chômeur élevé estimé à 11000 chômeurs chaque année. Il faut affronter le chômage en privilégiant les formations techniques afin d’avoir une main d’œuvre qualifiée, selon un représentant de la jeunesse.

Le vice-président en charge des finances, Mr Mohamed Ali Soilihi affirme que le gouvernement est à l’écoute des jeunes, à l’image de «la loi cadre de l’emploi et création de la Maison de l’Emploi. De nombreux emplois ont été créés via plusieurs programmes d’investissements ».

Il reconnaît tout de même que ces efforts sont insuffisants face à l’étendue du chômage, auquel aucun gouvernement n’a réussi à inverser la courbe.

Contrairement au salon précédent, le nombre de participants était moindre, 1500 l’année passée contre 1010 cette année. Cependant le nombre d’offres d’emploi  est en nette amélioration (90 annonces) estiment les organisateurs.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*