« À Ikoni, le mort(Gazon) n’est pas un problème », a déclaré Azali

Opinion libre: Dites à eux qu’on ne lâche pas, nous ne lâcherons jamais. Ici et là, ils nous traitent des incitateurs à la haine, des stimulateurs à la guerre… Qu’ils disent tous ce qu’ils veulent dire, Non, non et non. Le candidat Azali, est entièrement responsable de la mort de notre frère Hamada Gazon. Et que diront nos frères et sœurs, nous traitant des mauvais, des factieux, une fois que nous crions « justice ». Justice pour Gazon, justice pour nos petits frères blessés. « Le problème d’Ikoni, ce n’est pas le décédé, non. Ce sont les blessés et l’Etat les prend en charge. Celui qui est mort, on a fait un fatiha, puis c’est tout…», Répondait le candidat Azali à la question du journaliste Anziza Mchangama de RFI, lors de sa conférence de presse au Ritaj, ce Lundi 18 Mars 2019. Quoi ??? Hamada Gazon, est tué à balles réelles par vos milices, vos gendarmes,votre gouvernement. Quoi ??? H. Gazon n’est qu’un innocent, un enfant sans histoire. Qu’est-ce qui n’est pas problème ? Sa mort ? Quoi ??? Qui vous a donné cette garantie, qui vous a menti de la sorte Mr le président ?

Donc ce qui coûte très cher chez le président Azali et ses hommes, qui fessaient le parage de table, c’est l’argent et non l’âme dévorée. A nos frères ikoniens qui veulent nous insulter et insulter nos consciences, nos sensations, notre colère légitime… nos frères blessés, sont une grande perte à Ikoni. Très grande même. Mais la mort de Hamada Gazon, est plus couteuse que tous… Si le président Azali a osé minimiser la mort du notre, c’est parce qu’il a eu une garantie, mais l’histoire vous déterrera. Ces propos, ne doivent pas passer inaperçus. Des propos qui impliquent que la mort de Hamada Gazon est préméditée. De ce massacre, il devrait avoir plusieurs morts alors comme prévu, mais Dieu merci.

Ce faisant le nombre n’a pas été atteint. Si la mort du jeune Hamada Gazon ne stimule aucune sensibilité et laisse la désinvolture, aucun accident ne peut être évoqué quant à ce massacre, donc homicide volontaire. Je hais un monde, je hais des noms, je hais un mot, dont frère. Je hais, je les hais, je vous hais, je me hais. Moi, je me hais, je hais. J’ai envie de crier et dire mourrez-tous, bande des lâches. Mourriez tous bande des vendeurs d’âmes, de vie et arracheurs d’espoir. Hamada Gazon est mort, putaiiiiiiiiiiiiin ! Je suis E-C-O-E-U-R-E… J’ai envie d’éjecter les braises qui s’empilent dans ma poitrine sur vos fronts. Hamada Gazon, est plus important que vos collines de billet de banque, et vos honneurs des lâches. Oh, nous avons compris pourquoi vous vouliez venir danser sur sa tombe et profaner sa mémoire. La mort de Hamada Gazon, nous avons perdu un enfant cher et valeureux.

Said Yassine Said Ahmed /fb

1 commentaire sur « À Ikoni, le mort(Gazon) n’est pas un problème », a déclaré Azali

  1. Bonsoir à tous, pendant cette campagne électorale il va falloir mettre le nez du Président sortant dans la MERDE avec un grand M. Il y a encore des Comoriens qui croient en ce personnage ? Il a du sang sur les mains, Hamada Gazon et tous ces Comoriens morts en mer , pour fuir la pauvreté. Ses deux Journalistes Agwa et Oubeeidiliah en prison, cela commence à faire un peu beaucoup. Je pense que Mr le Président risque d’avoir les réseaux sociaux sur le dos, et si je rajoute que son PEUPLE CREVE DE FAIM, peut-être pourrait’il offrir une grande partie de son SALAIRE INDECENT pour son peuple! Mes pensées à la famille d’Hamada, et repose en Paix mon garçon.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*