En ce moment

À Marseille, une Comorienne a jeté son enfant par la fenêtre et l’a tué

Un nouveau-né jeté dans le vide depuis un appartement et retrouvé mort à Marseille

Un bébé a été retrouvé mort au pied d’un immeuble des quartiers nord de Marseille, mardi matin. La mère de l’enfant a été internée. La justice a ouvert une enquête pour « homicide aggravé ».

C’est un cantonnier qui a fait la macabre découverte, mardi matin, peu avant 6 heures. Un nouveau-né, un petit garçon, à même le sol en bas d’un immeuble de la cité des Rosiers à Marseille. Il n’a vécu que quelques instants.

L’enfant était vivant quand il a été jeté dans le vide, selon les premières constatations. « Cela reste à être confirmé par l’autopsie du bébé mais d’après les premiers éléments en notre possession, oui l’enfant est à terme, et il était a priori viable puisqu’il a respiré », explique à La Provence la procureure de la République de Marseille, Dominique Laurens.

La maman, une femme de 25 ans d’origine comorienne, a accouché dans les toilettes de son logement. Elle a été hospitalisée aux urgences avant d’être placée en psychiatrie. Elle sera interrogée quand son état de santé le permettra. Ses parents ont été placés en garde à vue. La brigade des mineurs de la sûreté départementale des Bouches-du-Rhône veut connaître le contexte de cet accouchement et savoir si les parents, ou l’un des deux, ont été complices voire auteurs de la mort du bébé. Il a été jeté du premier étage par le fenestron des toilettes.

Nos confrères évoquent la piste d’un possible déni de grossesse, ce que l’enquête de police devra confirmer.

Le parquet de Marseille a ouvert une enquête ouverte pour « homicide aggravé ». La jeune maman risque la prison à perpétuité.

Source: https://www.google.com/amp/s/www.ladepeche.fr/amp/2020/09/09/un-nouveau-ne-jete-dans-le-vide-depuis-un-appartement-et-retrouve-mort-a-marseille-9059171.php

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*