Abdallah Agwa a vendu son âme à Mamadou

wpid-fb_img_1457585240389.jpg

Le célèbre animateur de la radio barakaFm, Abdallah Agwa a rejoint Mamadou. L’animateur dénonçait souvent les agissements du vice-président Mohamed Ali Soilihi. Agwa a toujours été un petit voleur mais aujourd’hui il nous montre son vrai visage. On se demande combien a t-il eu ?
La radio barakafm est devenue une radio de propagande de Mamadou et des ses amis.

image

Aujourd’hui, l’animateur ne cesse de parler de l’honnêteté de Mamadou alors qu’ il y’a quelques mois il disait le contraire. Corrompre un homme qui n’a pas d’avenir c’est très simple, Agwa ne sait pas lire, ni écrire.

L’argent de Mamadou ou plutôt l’argent des citoyens comoriens permet à Mamadou de corrompre presque tous les médias. Agwa espère lui aussi un poste à l’Ortc ou ailleurs. Agwa pourra aussi coucher avec des jeunes filles mineures comme Mamadou sans avoir à faire avec la justice.

5 commentaires sur Abdallah Agwa a vendu son âme à Mamadou

  1. Bonjour comorien vous nous fait rire si vous parlez de dignité stoper les soeur qui fréquente avec les spécialiste des maladies contagieux comme sida et arrêter d allée propager aux autre

  2. Ceux qui critiquent inlassablement les choix des autres, dites-nous qui sont vos favoris, quels candidats préférez-vous que les comoriens choisissent? Nous sommes un peu perdu, nous verrons par-ci les perfidies des uns et par-là l’hypocrisie des autres. Dites-nous encore une fois à qui devons-nous confier notre destin?

  3. mes chers compatriotes, ce n’est pas l’animateur autodidacte qui m’impressionne dans son choix de se rallier à ceux qu’hier les a détestés dans son poste de radio. L’étonnement c’est encore une fois ceux qui se disent politiciens,avocats,intellectuels,foundis,général et j’en passe et qui n’ont aucune conviction à défendre que de se rallier à Mamadou pour finir à enterrer ce pays.

    J’hallucine que cet animateur peut-être on l’a promis un
    poste d’animateur à radio Comores, un visa pour la France comme ils le font souvent en utilisant les passeports diplomatiques ou encore instituteur domaine réputé pour les promesses électorales pour les sans diplômes pour enfin faire reculer l’enseignement primaire comme je l’ai constaté dans nos villages.
    La fin justifiera les moyens et « quant tu n’as pas honte, fais ce que tu veux « .

    pauvre Comores,qui viendra te sauver !!!

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*