Abdou Mnanouni a encore frappé

Abdou Mnanouni, cet escroc multi récidiviste, a encore frappé. Sa victime cette fois est Hassane Bounou, un septuagénaire originaire de Moroni. Le filou notoire a réussi à lui escamoter la somme non négligeable de 1,25 million fc avant de s’évaporer dans la nature.

C’est une véritable course poursuite que les proches de Hassane Bounou ont engagé pour retrouver Abdou Mnanouni. Ce multirécidiviste vient de soustraire à ce septuagénaire la somme de 1,25 million fc dans la matinée de jeudi dernier.

Le mode opératoire est le même pour cet escroc notoirement connu dans son État et qui passe le plus clair de son temps derrière les barreaux : rodant souvent autour des places financières de la place,

Mnanouni fixe ses proies parmi les hommes âgés. Le larron leur tend un piège et réussit le plus souvent à leur soustraire d’importantes sommes d’argent, avant de prendre la poudre d’escampette.

M. Bounou n’y échappera pas ce jour-là. Il sera la énième victime de ce voleur dangereux. Tout commence le matin du jeudi de la semaine dernière quand M. Bounou, alors à la Meck Moroni, en ressort avec une importante somme d’argent (1,25 millions fc) destinée à financer un chantier chez lui.

« Quand j’ai fini les opérations, je suis sorti et j’ai arrêté un premier taxi qui n’a pas voulu s’arrêter, un deuxième et puis un troisième. Tout suite après, j’ai vu une voiture s’arrêter et quelqu’un à l’intérieur m’a dit Papa, pourquoi se fatiguer à chercher un taxi alors que nous sommes là. Monte!- Il m’a invité à m’asseoir derrière avec lui car j’ai voulu monter devant. »

Abdou Mnanouni
Abdou Mnanouni

C’est à partir de là que les manœuvres vont commencer. « Peut-être que tu ne te rappelles plus de moi », lui aurait dit l’homme. « Je m’appelle Soilihi Said, originaire de Wela ». Parlant de tout et de rien, il proposera dans la foulée d’inviter M. Bounou à une cérémonie de mariage, insistant sur leur supposée amitié. C’est à ce moment-là que le tour de passe-passe aura lieu. Proposant de donner ses coordonnées à M. Bounou, Mnanouni solli- citera ce dernier pour qu’il lui prête sa sacoche afin d’y apposer sa feuille et y noter son numéro de téléphone.

« Quand je suis descendu de la voiture, mon neveu qui s’est retrouvé sur place, m’a demandé si je connaissais celui qui venait de me déposer. Lui répondant par la négative, il s’est écrié c’est Abdou Mnanouni ! C’est précisément à ce moment-là que j’ai pris conscience que le carnet où j’avais glissé mon argent était vide ».

« Je demande aux autorités compétentes pour ne pas dire judiciaires, de prendre des sanctions exemplaires contre cet homme dangereux (…) Il est temps de prendre des décisions pour que ce genre de crimes ne se reproduisent jamais », a-t-il dit. A noter que la gendarmerie s’est aussi lancée à ses trousses pour une histoire semble-t-il de vol d’or.

Maoulida Mbaé/LGDC

2 commentaires sur Abdou Mnanouni a encore frappé

  1. cela montre que ce pays aime les voleurs. allez des fois voir ce qui arrive à un voleur en Afrique ou même à Mada. Voilà, il est emprisonné 2 mois ou 2ans, après il est relaché et il continue. Pourquoi la justice ne laisse pas pourrir en prison ? ou lui couper les mains. Donc moi je dis que l’Etat est complice de ce voleur sans coeur qui vole à de simples gens

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*