En ce moment

Adduction d’eau d’Ikoni : Le ministre des Finances a visité le chantier

Le ministre des Finances, du budget et du secteur bancaire, Saïd Ali Saïd Chayhane, a visité jeudi dernier le chantier des travaux d’adduction d’eau de la ville d’Ikoni. Il s’agit des travaux financés par le gouvernement comorien et confiés à la société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (Sonede

La Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux a deux mois pour boucler le chantier qui doit enfouiller 2,6 km de tuyaux. Les travaux ont commencé le 16 mai dernier sous la supervision du directeur technique de la Sonede. Le ministre des finances, Saïd Ali Saïd Chayhane, a visité jeudi dernier le chantier pour s’enquérir de l’avancée des travaux. La visite s’est déroulée en présence, entre autres, du gouverneur de la Banque centrale, du député de la région de Bambao et du staff du Réseau Femmes d’Ikoni, conduite par sa présidente et sa vice-présidente.

Avant de faire le tour du chantier, le notable d’Ikoni, Chawal Ali Abdallah, a tenu à remercier le ministre pour «son engagement personnel en faveur de ce projet d’adduction d’eau qui constituait une des priorité de la ville d’Ikoni.» Le notable a profité de cette occasion pour plaider auprès du ministre pour la réfection de la route Bonzami-Ikoni, laquelle est en très mauvais état.
De son côté, le ministre a tenu à rassurer les Ikoniens de l’engagement du gouvernement à mener à bien ce chantier qui doit finir au plus tard le 16 juillet, comme l’exige le cahier de charge. S’agissant de la réfection de la route Bonzami-Ikoni, le ministre a fait observer que «le projet est déjà ficelé et une fois le pays sorti de la crise sanitaire du coronavirus, les travaux pourront bientôt commencer».

Le chantier d’adduction d’eau est composé de trois phases. La réfection des installations existantes, la mise en place d’un nouveau système d’alimentation d’eau et la distribution avec des bornes fontaines dans les quartiers. Trois niveaux d’alimentations vont être installés, selon le directeur de la Sonede, Soundi Goulame. Une connexion à partir des réseaux de Vuvuni, de Mbashile et de Mde. Une manière, note-il, de rendre fluide l’alimentation en eau de la ville.

Et si un des trois réseaux est en panne, une maille de connexion sera opérée par un système de vannage pour assurer la continuité en alimentation en eau au niveau des tous les quartiers de la ville. Et selon toujours le directeur Soundi Goulame, le coût total des travaux est de 151 millions fcs. Une enveloppe de 25 millions de francs a été déjà débloquée dans un premier temps par le ministre des Finances pour le démarrage des travaux.

M.M / Alwatwan

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*