Aérien: AB Aviation protège ou déçoit-elle ses passagers ? 

La compagnie aérienne AB Aviation a suspendu ses vols de Ngazidja vers les autres îles. Et pour cause: le mauvais temps qui règne dans l’archipel ces derniers temps, dû en grande partie au cyclone Ava qui sévit dans l’île voisine de Madagascar.
Mercredi après-midi, des passagers d’AB Aviation, parmi lesquels le président de la République, devaient se rendre à Ouani (Anjouan) via Hahaya (Ngazidja). À la grande surprise générale, les agents de cette compagnie qui utilise des avions bimoteur de 30 places sont venus annoncer le report du vol au lendemain matin, soit jeudi.

Mais le même scénario se répète ce jeudi. Ce vendredi matin aussi. D’aucuns n’en reviennent pas qu’AB Aviation suspende ses vols pour des raisons météorologiques pendant que son concurrent Int’Air Iles fait des allées et venues. Ce jeudi à Madagascar, un Boeing 767-300 ER Meridana (affrètement privilège compagnie espagnole) a essayé de se poser en vain à Nosy Be depuis Milan Malpensa. Il a fini par être dérouté à Tananarive suite aux conditions météorologiques très mauvaises.

Mais à Moroni les passagers n’ont que faire de ce qui se passe là-haut, dans les nuages. Mécontents du fait d’être restés au sol, ils rouspétent. Accusant AB Aviation de tous les maux. Certains vont jusqu’à douter que la compagnie a d’autres soucis techniques autres que la météo. Contacté par La Gazette des Comores, les services météo assurent avoir recommandé les compagnies de ne pas voler, essentiellement vers Anjouan. 

AB Aviation a suspendu à cet effet ses vols vers cette île. La compagnie française Ewa Air lui a emboîté le pas. Seule Int’Air Iles continue ses activités vers ce point précis. Cette décision serait-elle sans risque au vu des recommandations météo ? Les dirigeants de cette compagnie étaient aux abonnés absents quand nous avions essayé de les contacter pour plus d’explications. 
À La Gazette des Comores, une source autorisée d’AB Aviation explique: « Nous, nous ne jouons pas avec les questions de sécurité. C’est la vie des gens qui en dépend. Nous préférons attendre jusqu’à ce le temps soit clément pour reprendre nos activités », nous confie notre interlocuteur, qui dit ne dépendre que de la météo et des décisions des pilotes. Il faut noter que des passagers de AB Aviation se sont vu rembourser leurs billets à leur demande. Les vols pourraient reprendre ce vendredi après-midi.
Toufé Maecha, La Gazette des Comores 

Titre: Comores-infos 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*