Aérien : South African Airlink à Moroni dès la fin mai

South African Airlink, une succursale de South African Airways, projette d’assurer le trajet Johannesbourg-Moroni-Johannesbourg avec trois rotations par semaine, à l’aide d’Embraer 190 de 120 à 130 places. Les autorisations sont délivrées ce mercredi par l’agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACM)

L’annonce a été faite par l’Anacm, depuis lundi devant la presse. « South African Airlink a manifesté depuis le mois de décembre l’intérêt de desservir les Comores. Les travaux, tant techniques que diplomatiques, sont presque achevés et nous sommes actuellement dans la phase finale qu’est l’octroi des autorisations », a annoncé le directeur général adjoint de l’Anacm Yahaya Ahmed Mohamed, soutenant que telle démarche est « conforme à la politique du chef de l’Etat d’ouvrir le ciel comorien au reste du monde ».

Ce mercredi, comme prévu, South African Airlink a bien reçu les autorisations et dispose, dès aujourd’hui mercredi 28 mars, de deux mois pour démarrer ses activités. Les Comores et l’Afrique du Sud Sud ont un accord aérien datant de plusieurs décennies. Cet accord aérien est limité aux quatre premières libertés de l’air. Ceci dit que South African Airlink ne reliera que les deux points, Moroni-Johannesbourg. Ce qui n’empêchera que la compagnie se rende à Paris avec des passagers de Moroni, sauf que cette autre destination ne pourra être effectuée que par un escale en Afrique du Sud.

South African Airlink prévoit d’assurer sa desserte avec une flotte de trois Embraer 190 de 120 à 130 places. Elle prévoit trois rotations par semaines à compter, au plus tard, du 28 mai prochain.

T.Maecha/LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*