Affaire de la jeune comorienne de 20 ans assassinée à Dubaï: « l’ambassadeur des Comores refuse de certifier les documents »

wpid-screenshot_2016-01-10-14-56-29-1.png

Communiqué sur l’affaire Hadidja Abdou Kassim , jeune comorienne de 20 ans assassinée à Dubaï par sa patronne

image

Madame Fatima Boina mère de la victime m’a constitué comme avocat pour assurer La Défense de ses intérêts et ceux de sa famille dans le cadre de la procédure ouverte à Dubaï pour assassinat sur la personne de Hadidja.

C’est à ce titre que je suis actuellement a Dubai pour suivre l’audience de ce jour.

Quel fut ma surprise lorsque monsieur l’ambassadeur des Comores aux Émirats arabes unis refuse de certifier les documents signés par la mère de la victime prétextant sur l’absence d’avis du ministre des affaires étrangères qui pourtant avait été prévenu par mes soins de mon déplacement dans ce pays.

Ce qui est préoccupant pour la famille ce qu’en l’absence du consul des Comores pour de raison de congé, l’ambassadeur a remis ce dossier a un agent qui malgré sa bonne volonté ne maîtrise pas les instruments judiciaires adaptés à ce dossier compromettant ainsi les intérêts de la famille de Hadidja.

Conformément au mandat qui m’a été confié le 5 janvier 2016 par la mère de la victime j’ai du constituer un confrère de Dubai pour prendre en charge ce dossier et mettre en échec les manœuvres des autorités diplomatiques et consulaires en poste a Dubai.

Said Larifou

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*