Ahmed El-Barwane traite le président Azali de fou et menace Fahmi

Le secrétaire général du parti Juwa, Ahmed El-Barwane  s’en est pris au président Azali Assoumani le traitant de fou qui mérite d’être enchainé dans une maison des fous. Il a également menacé l’ancien ministre de la justice, Fahmi Said Ibrahim. Dans une interview accordée à Comores infos, Fahmi Said Ibrahim a expliqué  qu’il n’était pas question pour lui de s’assoir avec l’homme qui lui a volé les élections et qu’il a combattu politiquement pendant 5 ans à savoir Mamadou. Mais le nouveau parton du parti juwa ne veut pas que Fahmi reste dans cette position de cohérence politique.  Regardez la vidéo ci-dessous :

 

 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*