Algérie : un huitième Philippin tué lors de la prise d’otages

Au moins 37 otages étrangers et un otage algérien ont été tués, de même que 29 assaillants abattus lors de ces quatre jours, selon un bilan provisoire officiel.

Huit Philippins ont été tués dans la prise d’otages de quatre jours sur un site gazier en Algérie, selon un nouveau bilan du gouvernement philippin publié vendredi 25 janvier.

Le précédent bilan faisait état de sept tués et de quatre disparus. La huitième victime est un homme « identifié formellement par notre équipe en Algérie », a indiqué le porte-parole du ministère des affaires étrangères philippin, Raul Hernandez. « Une personne est toujours manquante », a-t-il déclaré. Douze Philippins ont survécu à la prise d’otages.

Un groupe armé islamiste a attaqué le 16 janvier le site gazier d’In Amenas, prenant en otage des centaines d’employés, en réaction à l’opération des forces françaises contre des rebelles islamistes au Mali. L’occupation a pris fin quatre jours plus tard avec un assaut final des forces spéciales algériennes.

Au moins trente-sept otages étrangers et un Algérien ont été tués, de même que vingt-neuf assaillants abattus lors de ces quatre jours, selon un bilan provisoire officiel.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*