Appel des 43: Déclaration sur les recommandations des Assises Nationales du 05 au 12 février 2018

Comores.
MOBILISONS NOUS POUR RÉTABLIR UN DIALOGUE FÉDÉRATEUR

Le 06 février 2018, des citoyens inquiets de la tournure prise dans la préparation et le déroulement des Assises nationales sur les 42 ans d’indépendance, ont lancé « L’Appel des 43 » pour alerter sur les risques dommageables pour la stabilité et l’unité nationale d’une réflexion inachevée et non inclusive. Cet Appel qui a recueilli la signature près de 500 personnalités comoriennes de tous horizons à l’intérieur du pays comme dans la diaspora, a fait deux préconisations fortes :
– Que ces assises soient considérées comme la première étape d’un diagnostic ouvrant sur une nouvelle phase d’approfondissement des contributions des experts en vue de parachever le processus par un document final argumenté, cohérent et validé par tous les acteurs politiques et de la société civile comorienne.
– Que les décideurs se gardent de mettre en œuvre des recommandations issues d’un travail dont les auteurs reconnaissent eux-mêmes les limites et les imperfections. [« Cette étude ne saurait être tenu pour exhaustive (…) la complexité du problème et la diversité des situations ne permettent qu’une systématisation et forcément incomplète » (Document final des Assises, P.14)].
Nous soulignons cette humilité des experts qui ont produit le Document final des Assises nationales du 5 au 12 février 2018, comme la marque d’une honnêteté intellectuelle de leur part et un signe de disponibilité à accepter les critiques.
Nous notons également les nombreuses réactions de différents spécialistes qui ont relevé dans la presse ou dans les réseaux sociaux, les insuffisances des analyses qui ont été faites et les difficultés de mettre en œuvre en l’état, les recommandations contenues dans ce Document.
Nous nous félicitions que ces réactions confirment la sincérité de l’engagement des signataires de l’Appel des 43.
Les enjeux du dialogue fédérateur que nous appelons de nos vœux, sont suffisamment importants pour justifier que le gouvernement, les autorités insulaires, les partis politiques de l’opposition et les organisations de la société civile ouvrent un espace de concertation favorable au parachèvement du bilan des 42 ans d’indépendance qui a été l’ambition des initiateurs des Assises Nationales.
« L’Appel des 43» demeure la plateforme de notre rassemblement citoyen pour parvenir à restaurer ce dialogue fédérateur. Mais au vu des premières conclusions des Assises :
– Nous demandons aux acteurs comoriens de renoncer de part et d’autre, à toute initiative précipitée et non urgente pouvant compliquer les chances de ce dialogue.

– Nous appelons tous ceux qui adhèrent à la démarche initiée par « l’Appel des 43 » de s’engager pour parachever le processus des Assises dans son esprit fondateur, d’unité et de stabilité pour le développement des Comores.
– Nous préconisons de multiplier les initiatives citoyennes partout où cela est possible pour approcher les décideurs, les acteurs politiques et les leaders d’opinion à soutenir la dynamique populaire d’échanges et de partage sur les moyens de sauver notre pays.

Les signataires de l’Appel des 43

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*