Assises nationales : L’événement commence aujourd’hui à 16 heures

Le porte-parole du Cpan a confirmé la participation de personnalités étrangères, la venue des délégations de Ndzuani, Mwali et Mayotte et se dit en attente des confirmations des présidents malgaches et seychellois. Il appelle les Comoriens à prendre d’assaut le stade de Moroni dès 14 heures de cet après-midi.

Devenu une habitude à l’approche des assises nationales, le Comité de pilotage des assises nationales a tenu son point de presse quotidien pour informer sur ses activités. Pour le porte-parole du Cpan, Saïd Larifou, les choses sérieuses ont commencé depuis samedi dernier.
En effet, il a tenu à confirmer la présence d’une délégation de 26 personnes venues de l’île comorienne de Mayotte.
“Outre cette délégation mahoraise qui constitue un début de victoire et qui sera des nôtres dimanche (hier, Ndlr), la délégation de Mwali a commencé à nous rejoindre dès aujourd’hui (samedi, Ndlr) et tout le monde sera là, dimanche au même titre que la délégation de Ndzuani et plusieurs représentants des organismes internationaux et de pays étrangers”, a rassuré Saïd Larifou, citant parmi les illustres personnalités attendues le secrétaire général adjoint des Nations unies, le ministre du tourisme de Maurice.
Le Cpan serait en attente des confirmations du président malgache et celui du Seychelles.

“Montrer son patriotisme”

Saïd Larifou a également confirmé que la cérémonie d’ouverture des assises se déroulera au stade de Moroni cet après-midi.
“Le Cpan appelle les Comoriens qui vont prendre part à cette cérémonie, de venir tôt aux alentours de 14 heures parce qu’une fois que les différents présidents seront au stade, personne ne pourra entrer”, insiste-t-il.
Selon les informations du Comité de pilotage des assises nationales, les séances plénières se tiendront tous les jours jusqu’à dimanche prochain au Palais du peuple en présence de 800 personnes.
“Nous savons que tous les Comoriens aimeraient prendre part, hélas, nous n’avons pas les infrastructures capables d’accueillir plus de 800 personnes. L’assemblée générale se tiendra également au Palais et les recommandations seront enregistrées le dimanche. Je tiens également à rassurer sur le fait que toutes les informations contenues dans le document de base sont sorties des ateliers et des fiches de contributions”, a-t-il dit avant de parler de 250 000 fiches de contributions reçues alors que seulement 190 000 ont été distribuées.
Les experts auraient déjà épluché 45 000 fiches.
“Que chacun démontre son patriotisme sans qu’on l’y force”, devait exhorter le porte-parole du Cpan avant de parler de son cas personnel.
En effet, Saïd Larifou a révélé recevoir régulièrement des menaces via des appels et des messages anonymes.
“Je vais porter plainte cet après-midi (samedi, Ndlr) contre X parce que certaines personnes ont dépassé les bornes. Elles prennent des téléphones en France anonymement m’envoient des sms et m’appellent depuis une semaine pour me menacer. D’autres prennent mes photos et prétendent que j’ai avoir avec des gamines”, a-t-il informé non sans amertume.
A en croire ses propos, certains appelants n’auraient pas caché leurs numéros et à partir de ces derniers plus les messages enregistrés, “les enquêteurs vont pouvoir effectuer ce travail. Je peux concevoir les insultes et en encore mais les menaces, je ne peux pas laisser passer”.

Mohamed Youssouf/Alwatwan

1 commentaire sur Assises nationales : L’événement commence aujourd’hui à 16 heures

  1. mr l avocat c’ est dommage avant je croyais en toi parce que je voyais en toi un avenir mais vous avez decidé de signé un pacte avec les chaitwane je comprend il faut à tout prix entrer au gouvernement en niant tes convictions alor tu fait partie des ennemis du peuple comorien tu devient traitre et tu sais ce qu’on fait o traitre c’est juste le debut

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*