Assises nationales: Un moment tant rêvé…gâché en avance

Assises Nationales. Un moment tant rêvé, tant attendu, sublimé, mais malheureusement gâché à l’avance. Encore un rendez-vous manqué. Mais quel gâchis !

Oui cette fois c’est raté. On le sent, on le sait. Mais j’ose croire qu’un jour, un jour, il y aura des vraies ASSISES dans ce pays. Des VRAIES ASSISES telles que rêvait pas l’honorable MZE BAZI. Des Assises qui constitueront un moment de vérité, d’autocritique, de remise en cause, de déracinement minutieux de nos maux, mais surtout de fixation d’un vrai cap, pour la Renaissance d’un État comorien, stable, solidaire, tourné vers ledéveloppement. Oui des Assises décomplexées où chacun y mettra tout son coeur et son énergie pour un rassemblement massif. Des Assises vraiment inclusives, pas celles qui divisent, pas celles qui risquent d’engager le pays dans un avenir plus incertain que jamais.

Déjà avec tout le tapage et tout l’arsenal mobilisé, j’imagine par avance les réactions d’après Assises vers le mois de Février prochain. Ça sera du genre : »non mais c’est pas vraiiiiii, tout çapour ça, mais quel gâchis !  »

Lahawula lakwati labillah

Ben Abdallah alias Abu Malha

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*