Aux pays de la corruption TRANSPORT AÉRIEN : »Où est l’avion acheté  » ?????

Des député, notamment Abdoulfatah Said Mohamed, s’apprêtent à saisir le ministre des Transports au sujet de 600 millions de Fc débloqués par le gouvernement pour l’achat d’un Fokker de 20 place au profit de l’Etat comorien, ils prépareraient ainsi, à adresser une lettre au ministre, à ce sujet,  » où est l’avion acheté » se demandent-ils .

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Plus de deux mois a près le départ d’une mission de deux personnes, les députés disent ne rien venir et  » demandent des explications  » pour eux, cela commence à devenir un peu long.

 » On nous parlait d’un délai de trois semaines, au maximum un mois, et voila nous allons dépasser les deux mois et demi, cela mérite des explications « .

Ces élus ont dit vouloir aussi s’insurger contre la procédure dans laquel le processus a été engagé,  » la mission serait partie avec toute cette somme en espèces, avec tous les risques de tentions que cela pourrait encourir « , s’étonnent-ils, avant de dénoncer:  » comment est-il aussi possible qu’on puisse engager une telle opération de plus de 600 millions de Fc sans appel d’offre ?

C’est inadmissible  » malgré les lois sur les passations des marchés et sur les opérations financières de l’Etat, ces méthodes, déjà prohibées prohibées perdurent toujours.

Pour vouloir résoudre les problèmes récurrents des transports inter-îles, le gouvernement avait décidé d’acquérir un avion qui servirait principalement dans la dessert intérieure.

L’annonce avait même été faite par le chef de l’Etat lors d’un discours, il y a deux mois, mais l’avion n’est toujours pas là, un responsable du ministère des transports rassure, toutefois, que le Fokker sera sur place dans les prochaines semaines selon lui, l’avion serait déjà bien acheté, Brésil.

Mais en ce moment, soutien-il, on serait en train d’achever les procédures avec les pays de transit, droit de transit et ravitaillement en kérosène, dans son périple vers les Comores .

Mais les explications ne semblent pas convaincre les députés, ils sont, en tout cas encore perplexes ..

Source: mlimadji

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*