Aviation civile : L’OACI à la rescousse des Comores

Un instructeur mandaté par l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) séjourne actuellement à Moroni pour dispenser une formation qui entre dans le cadre du plan d’amélioration de la sureté de l’aviation civile.

La formation qui a démarré hier lundi réunit les entités au nombre desquelles l’agence de l’aviation civile et l’aéroport de Moroni. Cet atelier de formation sur le programme national de contrôle de qualité de la sureté de l’aviation civile est la troisième activité après le système decertification et la gestion des risques organisés respectivement en juillet et septembre de l’année dernière, dans le cadre d’un plan appelé ASIP, à en croire la directrice sureté facilitation de l’Anacm.

« Je reste confiante qu’à la fin de cet atelier nous aurions amélioré notre programme national de contrôle qualité, ce qui permettra à l’Anacm de renforcer la supervision des mesures de sureté », aura déclaré la madame sureté, à l’ouverture de l’atelier, hier à l’hôtel le Retaj.

Toufé Maecha/LGDC 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*