Azali 2: des vendeurs d’herissons dans les rues de Moroni

C’est la première fois qu’ on voit ça à Moroni. La misère pousse la population à vendre et créer d’autres métiers pour pouvoir nourrir leurs familles. C’est sous le régime d’Azali Assoumani que les vendeurs d’hérissons ont fait leur apparition.

L’hérisson est consommé aux Comores mais souvent les gens se cachent pour le faire. Jusqu’à la vente en lieu public ne se faisait pas. Il faut dire qu’ avec un taux de chômage de plus de 60% de la population, les comoriens n’ont pas le choix.

Pendant la campagne présidentielle Azali avait promis de créer des emplois « un jeune un emploi » maintenant la population se retrouve dans la misère totale. 

1 commentaire sur Azali 2: des vendeurs d’herissons dans les rues de Moroni

  1. Déjà on peut parler de maltraitance contre cet animal sur la façon dont il est porté
    Voilà pourquoi Mayotte ne va jamais revenir s’il qu’ elle vienne manger de l’herisson ,un animal non élevé qui peut avoir des maladies contagieuses
    Voilà le choix de votre président
    Peut être que cette viande est appropriée quand t-on a pas d’électricité

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*