En ce moment

Azali cherche à pervertir l’opposition par le biais d’un  » hypocrite « 

La non participation de l’opposition aux prochaines échéances électorales pose problème à Azali Assoumani et son gouvernement. Il cherche à  » corrumpre  » ses cadres. Bienque l’opposition est disposée à dialoguer avec lui sous la supervision de la communauté internationale, le chef de l’Etat préfère tenter de les pervertir. Le porte-parole de l’union de l’opposition vient de révéler ces manoeuvres :  » il a envoyé Mlipva discuter avec certains responsables du conseil nationale de transition dont Mouigni Baraka, Okacha et Charif. Nous sommes prêts à dialoguer mais la présence de la communauté internationale. Azali essaie de nous diviser. Vous savez, nous ne sommes pas comme Mlipva. C’est un homme à qui on doit se méfier. En 2016, il était avec Mamadou bienqu’il faisait des compte-rendus à Azali. Il faisait de l’hypocrisie « .

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*