Azali échoue à Anjouan sur tous les plans

Opinion libre: Pour tromper la communauté internationale et justifier la victoire préconçue de son référendum, AZALI se lance dans la périlleuse aventure dans l’île au parfum.

L’accueil du Colonel a été des plus morose; l’exécutif d’Anjouan a tout simplement fait de sa visite un non événement. Ni le Gouverneur ni un quelconque représentant de ce dernier n’a fait le déplacement.
Excédés par tant d’arrogance et d’excès de violence, des personnes ont barricadés les routes, mettant le Colonel très mal à l’aise.  » La situation est sous contrôle » de Moustadroine, MIDILADJI, SALIM HAFI, SOUNHADJ est démenti par un Ndzouani hostile à un Colonel qui prend les gens comme des moins que rien.

A Bimbini, SOUHNADJ et ses lèche-botte tente tant bien que mal de se faire voir, mais là encore, les bimbiniens les ont tourné le dos, fidèles à une politique de patriotisme.
Les photos des individus autour du météorologue politique SOUNHADJ parlent d’elle même.  » Mfaloumé nimba chintrou ni hwambiyé ntrongo », quelle bassesse!

Selon des sources non encore confirmées par mes services, la journée de demain Dimanche est sous haut risque et toute intervention armée serait chaotique car le peuple marchera sur une minorité orgueilleuse. Je mesure la profondeur d’une tel risque majeur avec un Colonel qui considère Anjouan comme un champ de combat.

BEN ALI.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*