Une visite pour rien, un silence des médias français et rien sur Mayotte

C’est une visite pour rien, zéro accord ni sur l’économie, ni sur la question de Mayotte. Les candidats à l’immigration vers Mayotte vont continuer à mourir dans la mer. Le visa Balladur sera maintenu entre les îles de l’archipel des Comores.

Le président Azali a rencontré le président François Hollande ce mardi 4 octobre à Paris. Dans cette rencontre aucun accord n’a été signé mais juste des échanges verbaux. Selon un communique de l’Elysée « Le chef de l’Etat a aussi marqué la volonté de la France de lutter plus efficacement contre les migrations illégales». Cette déclaration du président français montre la volonté de la France de stopper l’immigration des Comoriens vers l’île de Mayotte. Le président Azali n’a pas réagit sur cette déclaration de son homologue.

Les médias français n’ont même pas jugé nécessaire de diffuser cette visite qui n’apporte rien de concret aux deux pays. Bfmtv, France2, Itélé et Tf1 n’ont pas fait le déplacement à l’Elysée même si le président Azali s’est adressé à la presse sur le perron de l’Elysée. Dans les valises du président Azali et sa délégation, il n y aura rien. C’est un échec total et une visite pour rien même si les proches du président essaient de mobiliser la diaspora pour quelques rencontres.

 

2 commentaires sur Une visite pour rien, un silence des médias français et rien sur Mayotte

  1. cela ne me surprend pas du tout de la capacité des autorités comoriennes à savoir négocier et à prendre au sérieux les maux qui rongent le pays; Un président de la république qui fait son premier voyage sans les entrepreneurs du pays. on voit bien qu’ils sont justement venus pour faire leurs courses;
    c’est la hone!

  2. azali et ses directeurs de cabinet sont des mythomanes, ils ont voulu revenir à bet-salam pour remplir un peu les poches pendant 5 ans et durant cette période les comoriens vont découvrir le vrai visage d’azali, ensuite lui et ses potes savent bien que c’est la dernière fois qu’ils sont dépositaires des affaires du pays et attention aux dégâts…..
    Sur son voyage à paris c’était du bluff et on sait qu’un jour il avait fui les armes en se cachant à l’ambassade de france, en fait son voyage c’était pour montrer aux comoriens qu’il a atterri sur la lune en étant réçu à l’élysée, donc un grand pas de l’humanité, le reste lui et son équipe s’en moquent.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*